Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

FLASHBACK : « Didier » d'Alain Chabat fête ses 25 ans

  • Damien Leblanc
  • 2022-01-24

La comédie canine d’Alain Chabat fête ses 25 ans. Avec son mélange de fantastique, d’intrigue sentimentale et de football, ce premier film audacieux s’était taillé un beau succès.

Faire croire à l’histoire d’un chien qui se transforme en homme ; tel fut le pari fou d’Alain Chabat pour son premier film en tant que réalisateur. Sorti en janvier 1997, Didier met en scène Jean-Pierre (Jean-Pierre Bacri), agent sportif sous pression qui doit garder le labrador d’une amie. Durant une étrange nuit, l’animal nommé Didier prend une apparence humaine (celle d’Alain Chabat) mais reste psychologiquement un chien. Jean-Pierre tente de camoufler la situation, avant de faire passer Didier pour un joueur de foot lituanien…

Assistante, à l’époque, de l’attachée de presse Michèle Darmon, Nathalie Iund se souvient de son travail sur Didier : « Après La Cité de la peur, chaque membre des Nuls a eu envie de réaliser son propre film, et les producteurs écoutaient avec intérêt. Claude Berri a ainsi dit oui à Chabat sur la seule base du pitch. » Pour donner de l’épaisseur à ce récit fantastique, Chabat ajoute une relation sentimentale contrariée entre les personnages de Jean-Pierre Bacri et d’Isabelle Gélinas et tourne la fin au Parc des Princes. « Alain n’aime pourtant pas le foot. » Malgré ce mélange des genres, la promotion privilégie l’aspect comédie. « On a fait un dossier de presse qui était mordu en haut à droite, comme si un chien était passé par là. On s’amusait dans la communication. »

Alain Chabat, quel cinéphile es-tu?

Lire l'article

Le succès fut au rendez-vous avec 2,9 millions d’entrées, et Didier remporta le César du meilleur premier film. « Un remake américain a même été envisagé mais ne s’est pas fait. » Que reste-t-il désormais de ce film canin ? « Didier a un peu disparu des radars. J’ai ensuite été attachée de presse d’Astérix et Obélix. Mission Cléopâtre [sorti en 2002, ndlr] et c’était très différent, on savait que ce Chabat-là serait un énorme carton », conclut Nathalie Iund. Mais avec le touchant Jean-Pierre Bacri qui accepte le côté inattendu de la vie pour s’ouvrir à la rencontre amoureuse, Didier conserve aujourd’hui toute sa saveur.

Illustration : Sun Bai

Image : Copyright Pathé Renn Productions

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur