Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Des champs agricoles de l’Oregon aux pêcheurs lisboètes… Le palmarès du Cinéma du réel nous fait voyager

  • Trois Couleurs
  • 2018-04-03

On tient enfin la liste des gagnants du festival du Cinéma du réel, qui s’est tenu à Paris du 23 mars au 1er avril. Et c’est L. Cohen, réalisé par l’Américain James Benning (Easy Rider, remake du célèbre film de Denis Hopper sorti en 1969), qui a remporté le Grand prix : tout en nous propulsant dans les champs agricoles de l’Oregon, le film nous berce au son des chants poétiques de Leonard Cohen. Autre documentaire salué : Terra Franco (Ashore) de la réalisatrice portugaise Leonor Teles (Prix international de la SCAM). C’est sa rencontre avec un pêcheur lisboète et sa famille qui l’a poussée à faire ce film, construit autour de cette figure centrale. Quant au prix du court-métrage, il a été attribué à The White Elephant de Shuruq Harb, à la fois mash-up de vidéos des années 1990 récupérées sur internet et récit imaginaire (la cinéaste fait s’entrechoquer, dans le climat des accords d’Oslo, les raves parties de soldats israéliens évacuant leur stress dans la fête et les doutes d’une ado palestinienne – une héroïne inventée que l’on entend parler en voix-off).

Tous les résultats ici même. En bonus, et pour vous mettre l’eau à la bouche, un extrait de Grand Opera: An Historical Romance (1978) de James Benning.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur