CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

« Danse pour moi » : Calypso Valois se diffracte dans un clip kaléidoscopique de Nicolas Medy

  • Quentin Grosset
  • 2023-11-27

Nicolas Medy ("Bientôt le feu", "Soleils bruns") met en images le premier extrait du deuxième album de Calypso Valois, Danse pour moi. Une ode envoûtante aux miroirs, à la danse, à l’artifice.

 

« Danse pour moi » ordonne-t-elle de son regard perçant. Devant une cabine de peep-show, Calypso Valois assiste à des danses lascives. Mais sur cette scène ornée de miroirs en arrière-fond, que regarde-t-elle sinon elle-même ? La danse est alors un espace réflexif, pour se perdre en soi, à travers l’autre. Une cabine d’introspection, où l’on s’abandonne volontiers à tous les mirages.

Pour nous accompagner de l’autre côté du miroir, Nicolas Medy use d’un split-screen tranchant - on a affaire à un cœur brisé, en morceaux - et de mouvements sinueux, qui nous entraînent dans un vertige. On ne sait plus qui est le reflet de qui, qui danse et rêve pour qui – les mouvements, les corps tournoient dans un palais des glaces étincelant de lumières obscures et folles. Dans ce labyrinthe, on s’oublie, on se retrouve.

DIVINE GANG · Dark wave, BDSM et villes dépeuplées… Nicolas Medy présente le moodboard de son clip « Boundless »

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur