Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Daniel Craig explique la raison de son retour dans la peau de 007

  • Esteban Jimenez
  • 2020-01-22

Alors que Mourir peut attendre sortira dans les salles le 8 avril prochain, l’interprète du plus célèbre agent secret est revenu sur sa décision de renfiler le costume de James Bond – à la sortie de Spectre (2015), il affirmait en avoir terminé avec l’espion britannique.

« Si je faisais un nouveau film James Bond, ça ne serait que pour l’argent » déclarait Daniel Craig en 2015 lors de la promotion de Spectre, précédent opus de la franchise 007. Une phrase lancée sur un ton sec, avec un soupçon de cynisme, qui laissait entendre que Daniel Craig en avait bel et bien fini avec James Bond, rôle qui lui colle à la peau depuis Casino Royale (2006). Depuis, il y a eu des hauts (Skyfall) et des bas (Quantum of Solace) dans la franchise, mais voilà que Craig s’est ravisé l’année dernière: il sera James Bond pour la cinquième fois dans Mourir peut attendre, devenant ainsi, après Sean Connery et Roger Moore, l’acteur ayant le plus de fois incarné 007.

–> A LIRE AUSSI : Billie Eilish composera le thème musical du prochain James Bond

C’est The Playlist qui revient sur la genèse de cette production pour le moins chaotique. Après le retrait de Danny Boyle du projet, quelques jours avant les premiers jours du tournage pour « différends créatifs », c’est finalement Cary Fukunaga (True Detective, Beast of no Nation) qui a écopé de la lourde tâche de mettre en scène cette nouvelle aventure de James Bond.

Derrière cette mise en route pour le moins houleuse, il a longtemps été question du retour (ou pas) de Daniel Craig dans la franchise. L’acteur du récent À couteaux tirés (2019) s’est exprimé à propos de ses multiples réticences avant de réinterpréter Bond, d’abord pour des raisons physiques: « J’ai fini ce film avec une jambe cassée » déclare Craig à propos de Spectre. Lors d’une scène musclée entre lui et Dave Baustita, l’acteur a dû subir une opération après une blessure des genoux. « J’ai dû me remettre en question : Étais-je physiquement capable d’en faire, ou voulais-je en faire un autre ? Parce que ce coup de téléphone à votre femme disant « Je me suis cassé la jambe » n’est pas agréable« . Visiblement, ce n’est pas facile d’être James Bond au quotidien.

C’est la productrice de la saga, Barbara Broccoli (dont le père, Albert R. Broccoli a produit les seize premiers films de la franchise) qui a finalement convaincu Daniel Craig de revenir : « Je ne pense pas que tu aies tout fait avec Bond, je pense qu’il y a encore des histoires à raconter sur ton Bond » lui a-t-elle dit. « Heureusement, il a fini par être d’accord avec cela« .

Réelle envie de retourner dans la franchise qui l’a révélé ou simple intérêt pécunier ? Il faut attendre le 8 avril pour retrouver Daniel Craig dans Mourir peut attendre, également porté par Léa Seydoux, Ana de Arnas, Ralph Fiennes, Christoph Waltz et l’oscarisé Rami Malek dans le rôle de l’antagoniste principal. Avant de vérifier si cette nouvelle aventure de 007 tient toutes ses promesses, on peut toujours découvrir de nouvelles photos dévoilées par Entertainement Weekly et revoir la bande annonce, parue il y a un mois.

Image: Capture YouTube

Crédits photos : Nicola Dove/MGM

Tags Assocíes

  • James Bond

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur