Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

« The Sparks Brothers » : le monde bariolé des frères Mael

  • Michaël Patin
  • 2021-07-26

Triple actualité pour les Sparks : le scénario et la B.O. d’Annette de Leos Carax, le cinquantième anniversaire de leur premier album, et ce documentaire louangeur signé Edgar Wright. L’occasion de (re)découvrir la pop zinzin et influente des frères Mael, à défaut de mieux la comprendre.

Sur le papier, la rencontre entre les Sparks (vingt-cinq albums entre 1971 et 2020) et Edgar Wright (Scott Pilgrim, Baby Driver) était un coup sûr. Fan des frères Mael, dont il partage l’énergie pop et l’humour débridé, le cinéaste a pris son temps (deux heures un quart) pour retracer leur carrière et faire le bilan de leurs singularités – « le meilleur groupe anglais venu d’Amérique » (premier paradoxe énoncé par le film), « la rencontre de Marc Bolan et du sosie d’Hitler » (observation attribuée à John Lennon) ou « le groupe préféré de votre groupe préféré » (l’accroche de l’affiche).

Si l’objectif est de (re)donner envie d’écouter Kimono My House (1974) ou Lil’ Beethoven (2002), le contrat est rempli : les archives claquent, les bons mots fusent, et le casting brasse large, de Beck à New Order. Ce faisant, le réalisateur met la pédale douce sur son style pour ne pas court-circuiter celui des Sparks, et ainsi édifier clairement leur légende.

The Sparks, pop siamoise

Lire l'entretien

En dehors de quelques gimmicks (séquences d’animation lo-fi, reconstitution d’une scène de jeunesse à la plage, défini­tions de termes du lexique sparksien), on oublierait presque qu’il s’agit d’un film d’Edgar Wright. Et ce n’est sans doute pas plus mal ainsi : comme le chantaient les excentriques frangins sur leur premier hit, « this town ain’t big enough for both of us ».

Les sons du festival : "So May We Start" des Sparks

Lire l'article

: The Sparks Brothers d’Edgar Wright, Alba Films (2 h 15), sortie le 28 juillet

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur