Dans la foulée de son remarqué premier essai (Irréprochable), Sébastien Marnier confirme avec L’Heure de la sortie son goût pour le thriller psychologique aux accents politiques. Après le chômage, le réalisateur aborde la menace écologique par 
le biais du genre. On y suit la descente aux enfers de Pierre Hoffman (Laurent Lafitte), 
éternel thésard parachuté en tant que professeur suppléant dans une classe de surdoués. Arrogants et très soudés entre eux, ses élèves le font vite douter de sa légitimité. Surtout, 
ces ados, visiblement inquiets pour la planète, semblent lui cacher quelque chose. Hoffman mène l’enquête seul, dans un décor de province bucolique à l’aura menaçante, préapocalyptique… Sans trop s’éloigner des rails balisés du film de conspiration à la Roman Polanski, Marnier parvient à garder son thriller sous tension, grâce à la B.O. obsédante 
de Zombie Zombie ainsi qu’à la subtile interprétation de Laurent Lafitte. À l’instar 
de Marina Foïs dans Irréprochable, l’acteur greffe son sens de la comédie à la noirceur ambiante, délivrant le film de sa ligne trop claire.


:de Sébastien Marnier
Haut et Court (1 h 43)
Sortie le 9 janvier