Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

Champs d’Amours: l’expo qui fête 100 ans de cinéma LGBTQ+

Partager

A l’occasion du mois des Fiertés, cinquante ans après les émeutes de Stonewall, la Mairie de Paris s’associe à la Cinémathèque française pour proposer une exposition gratuite sur le cinéma LGBTQ+.

Pensée pour commémorer les 50 ans des émeutes de Stonewall, qui ouvrirent la voie au mouvement de libération LGBTQ+ en juin 1969, l’exposition Champs d’Amours propose de retracer l’émancipation sexuelle et culturelle du XXe à travers des films engagés, dont les audaces formelles et le discours émancipateur ont fait s’entrelacer cinéma et révolution. Une sélection éclectique et internationale pour redécouvrir des classiques audacieux (Mort à Venise de Luchino Visconti, La loi du désir de Pedro Almodovar), des œuvres récemment primées (Moonlight de Barry Jenkins, 120 battements par minute de Robin Campillo) et des films plus intimistes et troublants, qui ont témoigné de la richesse d’un cinéma minoritaire qui ne cesse d’interroger le genre et les tabous (Tomboy de Céline Sciamma, L’inconnu du Lac d’Alain Guiraudie). Agrémentée de documents d’archives, d’affiches, d’extraits de films et de scénarios, l’expo se veut large et diversifiée, évoquant autant les comédies populaires, les films rares et militants que les documentaires expérimentaux ou les biopics, pour célébrer un cinéma qui a mis le feu à tous les placards.

Portée par les commissaires Alain Burosse, Jean-Baptiste Erreca, (créateurs de la Nuit gay de Canal+), Laurent Bocahut, Michèle Collery et Didier Roth-Bettoni, l’expo aura lieu à l’Hôtel de Ville du 25 juin au 28 septembre, en parallèle de la rétrospective « Libérations sexuelles, révolutions visuelles » à La Cinémathèque française.

A lire aussi: Libérations sexuelles, révolutions visuelles à la Cinémathèque : entretien avec le programmateur Stéphane Gérard

© Divine – Photographie de Greg Gorman

Tags: