Entrer votre recherche

[CRITIQUE] « Cyrille, agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes » : un docu puissant sur la difficulté du monde agricole

Partager

Cyrille, un producteur laitier, fait ce qu’il peut pour joindre les deux bouts, malgré un endettement qui se creuse et des pressions de plus en plus fortes de l’État… Dans ce documentaire sensible, Rodolphe Marconi (Lagerfeld confidentiel, 2007) capture le quotidien de ce trentenaire aussi résilient qu’émouvant, entre la traite des vaches aux aurores, les rendez-vous administratifs, un petit boulot de serveur dans le restaurant du coin et la vente, au rabais, de beurre sur le marché d’à côté pour arrondir ses fins de mois. D’une première phase d’observation très pudique, le film glisse vers quelque chose de plus profond, à mesure que le filmeur se lie au filmé, pour aborder des sujets plus personnels, en saisissant de rares instants de liberté – par exemple quand, dans l’intimité d’une salle vide, après le service, Marconi demande en voix off si, comme beaucoup d’agriculteurs, Cyrille a déjà pensé au suicide. Sa réponse, dans une sorte d’abandon lucide, résonne comme un cri glaçant. Plus parlantes qu’aucun chiffre, ces images agissent comme une puissante charge émotionnelle et politique. • JOSEPHINE LEROY

Cyrille, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes de Rodolphe Marconi, ARP Sélection (1 h 25), sortie le 26 février

Copyright ARP Sélection

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.