Tapez pour chercher

Cinéma Homepage Non classé

PODCAST : l’univers musical de Sylvester Stallone

Partager

Chaque dimanche, Certains l’aiment Fip revient en musiques sur le parcours de cinéastes ou d’acteurs. Dans sa dernière émission, c’est Sylvester Stallone qui était à l’honneur.

Tant il est sous-estimé, on a tendance à oublier que Sylvester Stallone c’est une nomination aux Oscars pour meilleur acteur en 1977 (Rocky) et un Gloden Globe du meilleur second rôle raflé en 2016 (Creed : l’héritage de Rocky Balboa). Avec la saga Rocky, il a su se donner un prénom au cinéma. Et un nom avec Rambo. Deux faces d’une même pièce, celle de l’American Dream et du musclor qui tombe mais se relève toujours. Stallone est bien plus qu’un bloc de testostérone un peu benêt qui dézingue tout. A l’occasion de la sortie de Rambo : Last Blood, l’émission Certains l’aiment Fip le rappelle en revenant sur les musiques qui ont forgé sa légende.

On pense alors spontanément aux thèmes cultes de Rocky (« Gonna Fly » et « Philadelphia Morning » de Bill Conti) ou à « Eye of the Tiger » de Survivor, tube sur lequel chacun d’entre nous s’est un jour imaginé – un peu honteusement – en boxeur. La saga Rambo a aussi fourni son lot de morceaux mémorables : le grandiloquent thème de Jeff Goldsmith ou encore la chanson « It’s a long road ». En revanche, on se souvient moins de Sammy Hagar et de son « Winner Takes It All » (rien à voir avec le tube d’ABBA) pour Le Bras de Fer (1987) ou de « Demolition Man » par un Sting au top de sa popularité. Mais Stallone c’est aussi le film de science-fiction Judge Dredd (1995), Copland (1997) et Tango & Cash (1989). Et toujours avec une bande-originale mémorable.

Voici la bande-annonce de Rambo : Last Blood, en version française évidemment pour profiter de la voix rauque d’Alain Dorval, doubleur attitré de Stallone :

Image : Sylvester Stallone dans Rambo : Last Blood – Copyright 2019 Universum Film GmbH

Tags:

Vous pourriez être intéressé par