Entrer votre recherche

À écouter : John Carpenter revient avec un nouveau titre hypnotisant

Partager

Le maître de l’horreur nous livre l’effrayant The Dead Walk, un extrait de son nouvel album Alive After Death. 

On sait que le réalisateur américain, auteur des incontournables Halloween, la nuit des masques ou The Thinga l’habitude de signer les BO de ses films. Ce qui a donné naissance à des morceaux novateurs, aux accents électroniques, rehaussant à merveille l’atmosphère inquiétante de ses oeuvres. Ce que l’on sait moins, c’est que John Carpenter a également composé deux albums géniaux, un peu dans la même veine.

A LIRE AUSSI: « The Thing »: John Carpenter fera peut-être équipe avec Blumhouse pour un remake

Pour les deux premiers volets de sa série d’albums Lost Themes, qu’il décrit comme « une BO pour les films qui habitent notre esprit » , John Carpenter avait collaboré avec le musicien rock Daniel Davies et son fils Cody Carpenter, sous le label Sacred Bones (chez qui David Lynch a aussi signé ses derniers morceaux). Cinq ans après, le réalisateur-compositeur revient avec le troisième opus de ses Thèmes Perdus, intitulé Alive After Death. Il s’est exprimé sur cette nouvelle collaboration dans le magazine Pitchfork : « Nous connaissons les forces et faiblesses de chacun, comment communiquer sans mot, et le processus est plus facile maintenant qu’il ne l’était au début. Nous avons mûri. » 

On a le plaisir d’y retrouver l’univers sombre et inquiétant de John Carpenter, avec des lignes de synthétiseurs profondes qui prennent aux tripes et hérissent le poil. Le visuel en animation complète parfaitement le morceau en montrant un jeune garçon recroquevillé dans l’obscurité devant un monstre immense aux doigts aussi crochus que ceux de Nosferatu, comme pour illustrer les angoisses irrationnelles que nous pouvions ressentir, enfants, à l’idée de marcher seuls dans le noir. Un avant-goût réjouissant, avant de découvrir l’album qui devrait sortir en février 2021.

Copyright image: Echo Lake Production

Par Cameron Guyot

 

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.