Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

Nicolas Winding Refn va réaliser une série « Maniac Cop » pour Canal+

Partager

La saga culte des années 1990, qui entremêlait horreur et enquête policière, va connaître un reboot sous forme de série par le réalisateur danois.

Au dernier Festival de Cannes, Nicolas Winding Refn présentait sa série Too Old To Die Young, fresque criminelle dans les bas-fonds de Los Angeles qu’il désignait comme un « film de 13 heures ». Avec ses guerres de clans, sa lenteur contemplative et sa lumière ultra stylisée, le projet concentrait toutes ses obsessions. Il faut croire que l’expérience lui a plu, puisque le cinéaste danois se lance dans une adaptation en série de la franchise culte Maniac Cop créée en partenariat avec HBO et Canal+. Il s’agira de la première production de Refn’sNNR Originals, une des branches du site byNWR.com. Pour ceux qui n’ont pas entendu parler de cette saga d’horreur – composée de trois opus sortis en 1988, 1990 et 1993 – voilà le topo. Maniac Cop raconte l’histoire d’un tueur vêtu d’un uniforme de policier qui sème la panique dans les rues de Los Angeles.

En filigrane de cette enquête menée par le Lieutenant Frank McCrae, le saga nous faisait découvrir dans une ambiance étouffante, un kaléidoscope de personnages, du flic au criminel ordinaire, tout en flirtant avec l’horreur paranoïaque. Showrunner de la série, Refn réalisera tous les épisodes avec John Hyams : « Nous parlons de ré-imaginer les films de Maniac Cop depuis plusieurs années, mais en continuant de travailler sur le film, nous nous sommes retrouvés à vouloir explorer ce monde que nous étions en train de créer. Transformer Maniac Cop en une série nous permettra de réaliser nos ambitions les plus folles et d’atteindre un public énorme grâce aux partenaires HBO et Canal+. Ce spectacle sera une odyssée d’horreur sans fioritures et pleine d’action. Compte tenu de l’état actuel du monde, Maniac Cop sera également un commentaire fort sur le déclin de la civilisation« . On s’attend donc un à reboot mordant remis au goût du jour, avec plein de paraboles politiques.

Image: Nicolas Winding et Refn et Ryan Gosling sur le tournage d‘Only God Forgives, Copyright Space Rocket Nation, Gaumont & Wild Bunch

Tags:

Vous pourriez être intéressé par