Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

Un trailer nerveux pour « Uncut Gems »des frères Safdie avec Adam Sandler

Partager

Une intrigue digne d’un Scorsese, des mouvements de caméra haletants et Adam Sandler dans un rôle à contre-emploi : le nouveau film des frères Safdie s’annonce comme un trip électrique.

Il y a tellement de raisons (peut-être même trop) de tout miser sur Uncut Gems, le prochain film de Ben et Joshua Safdie, les frères les plus en vogue du ciné indé new-yorkais. Comme le trailer officiel de ce polar électrique vient de tomber, on ne résiste pas à l’envie d’énumérer quelques-uns des points qui (selon nous) en font un des films qu’on attend le plus dans les mois à venir. D’abord parce que depuis qu’on a vu la belle gueule de Robert Pattinson se muer en visage ravagé dans Good Time, où il interprète un braqueur speed et perdu dans la nuit, on sait que les frères Sadfie ont un don pour révéler la dark side de leurs acteurs.

Et comme ici, c’est Adam Sandler, grand habitué de comédies potaches, qui tient la tête d’affiche, on flaire le rôle à contre-emploi explosif. Ensuite, ça ne doit pas être pour rien que Martin Scorsese est producteur délégué du film : à la vue de ces premières images, on sent qu’Uncut Gems a tout du film de gangsters poisseux et nerveux qu’affectionne le réalisateur. On y suit l’histoire d’Howard Ratner, bijoutier new-yorkais et revendeur de bijoux au black à ses heures perdues dont la vie dérape lorsqu’un pari menace de détruire sa famille et son commerce. Une petite descente aux enfers qui le conduira dans des sous-sols de boîtes de nuits aux néons agressifs, avec des bagnoles un peu pourries et des couloirs d’hôtel douteux. Si tout ça ne vous a pas encore convaincu d’aller le voir, on vous laisse admirer par vous-même l’aisance avec laquelle les frères Safdie manient leur caméra pour nous immerger dans la spirale infernale que vit leur personnage. Le film n’a pas encore de date de sortie (patience, patience).

Image: Capture d’écran

Tags:

Vous pourriez être intéressé par