actu Cinéma News

Spike Lee et Jordan Peele rendent hommage à John Singleton, figure du ciné afro-américain

Premier Afro-américain nommé pour l’Oscar du meilleur réalisateur en 1992, John Singleton est décédé ce lundi 29 avril à Los Angeles. Spike Lee, dont il était proche, a rendu hommage au réalisateur sur Instagram. Sur son post, il a ajouté la légende suivante : « Nous sommes restés proches au fil des années, nous soutenant dans cette industrie où nous n’étions pas censés réussir. » Le parcours de Singleton a en effet été semé d’embûches. Mais la force du cinéaste, qui a réalisé Boyz N the Hood à l’âge de 22 ans seulement, c’est qu’il a combattu le racisme sans jamais baisser les bras.

Ce premier film cité précédemment avait même marqué un tournant dans la représentation des quartiers noirs de Los Angeles, prenant à bras le corps les phénomènes de gangs et de répression policière. Des thématiques sociales qui continueront d’irriguer ses films suivants, notamment Poetic Justice et Fièvre à Columbus University.  Parmi les hommages rendus à cette grande figure du cinéma américain, celui de Jordan Peele capte notre attention car il souligne son apport à la culture américaine : « John était un artiste courageux et une véritable inspiration. Sa vision a tout changé. » John Carpenter,  Samuel L. Jackson et Regina King se sont aussi exprimés sur Twitter pour célébrer celui qui est considéré comme un mentor.