Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

« Megalopolis » : le grand projet de Francis Ford Coppola en passe d’être financé

Partager

Cette fois-ci, c’est peut-être la bonne : le réalisateur aurait trouvé une source de financement et un distributeur pour ce projet avorté.

Certains films jamais réalisés hantent l’imaginaire collectif. En tête des projets avortés ou maudits, véritables puits à fantasmes pour la communauté cinéphile, il y a le Dune d’Alejandro Jodorowsky – on rappelle que Salvador Dalí et Mick Jagger devaient figurer au casting, et que Pink Floyd aurait du réaliser la BO -, sans parler du biopic sur Che Guevara envisagé par Terrence Malick, de la suite d’Inglourious Basterds dont Tarantino rêvait…

Mais ce projet-là ne nous filera (normalement) pas entre les doigts. Abandonné depuis des années, Megalopolis, la fresque de science-fiction pharaonique de Francis Ford Coppola, refaisait surface il y a quelque temps dans les médias, et vient de trouver un mécène de marque. À l’occasion de la ressortie d’Apocalypse Now, le réalisateur avait en effet déclaré à Deadline que cette fois-ci, fort de sa longue carrière, il viendrait à bout de ses ambitions (« C’est inhabituel ; ce sera une production à grande échelle avec une grande distribution. Elle met à profit tous mes essais, mes tentatives de films dans différents styles durant ma carrière, pour aboutir à ce que je pense être ma propre voix et mes aspirations”). On imaginait déjà Coppola aligner les billets pour financer le projet (il a bien dépensé un demi million pour restaurer Cotton Club, alors pourquoi pas), mais The Playlist nous apprend aujourd’hui que le cinéaste aurait signé avec l’agence CAA, afin de s’assurer que Megalopolis soit financé et distribué.

Bon, on n’est pas sûrs qu’il ait vraiment attendu que l’argent pleuve pour se lancer à corps perdu dans le projet, puisque les rumeurs courent depuis un moment. On a notamment entendu que Jude Law et Shia LaBeouf auraient été recrutés. Rappelons que Megalopolis est censé se dérouler dans un avenir proche, où New-York a été ravagé par un cataclysme, poussant un architecte à bâtir une version utopique de la ville nommée CityWorld. Démarrée au début des années 2000, la production a été stoppée par les attentats du 11 septembre : il était devenu inenvisageable de représenter une ville sous les décombres dans un contexte encore traumatique.

Image: Copyright Memento Films Distribution

Tags: