Entrer votre recherche

Le futur du cinéma selon…Hafsia Herzi

Partager

A quoi ressembleront les films en 2020? Ou en 2040? Ils sont huit à nous avoir confié leur vision, toujours de façon surprenante, inattendue, inventive. Dans ce petit jeu de divination et de projection, une affirmation s’est alors enfin imposée : entre les mains des artistes, l’avenir du cinéma sera forcément radieux.

« Toutes les trois semaines, il y a de nouvelles caméras qui sortent, et elles sont de plus en plus surprenantes. Aujourd’hui, on peut avoir des caméras cachées dans des stylos, alors demain !… Avec les effets spéciaux, on fera des trucs incroyables, on peut imaginer des travellings vus du ciel en voitures volantes. Bon, je suis contre les robots chef op ou acteurs, parce qu’il faut que les gens puissent travailler… Mon prochain long métrage, Bonnes mères, je prévois de le tourner au printemps à Marseille, parce que j’aime les couleurs de la ville à cette période. Je suis une adepte des lumières naturelles, ça porte plus d’émotion. Or je pense qu’à l’avenir on pourra tout filmer sans s’inquiéter des sur ou sous-expositions – on peut déjà compter sur le seul éclairage d’une bougie ou d’un briquet. J’aime cette souplesse et je suis impatiente de la voir évoluer. » Hafsia Herzi

—> A lire aussi : Notre portrait d’Hafsia Herzi

Photographie: Paloma Pineda

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.