Tapez pour chercher

Cinéma News News newshome

Julia Holter prépare une BO de « La Passion de Jeanne d’Arc » de Carl Theodor Dreyer

Partager

La musicienne américaine est en train de composer une nouvelle partition mystique et sauvage pour donner voix au film de Dreyer.

Qui dit « muet » ne dit pas forcément « silencieux ». Carl Theodor Dreyer l’a prouvé avec La Passion de Jeanne d’Arc, huis sans parole où résonne pourtant avec étourdissement la voix intérieure de Jeanne, jouée avec un mélange d’aplomb et fébrilité par Renée Falconetti. Conçu à l’origine comme un film parlant -Dreyer ne pourra pas concrétiser le projet pour des raisons techniques-, ce chef-d’oeuvre formaliste traduit par son sens vif du cadrage les dialogues aiguisés du procès de la Pucelle d’Orléans. Ce silence expressionniste a déjà inspiré Donald Greig, qui a conçu en 2015 une bande sonore de musique de l’époque pour accompagner le film.

D’après Fader, c’est Julia Holter qui soumettra bientôt sa partition de Jeanne d’Arc: la compositrice américaine a été mandatée par l’Opera North de la ville de Leeds en Angleterre pour créer sa propre mélodie autour du film. Accompagnée des 36 membres du chœur d’Opera North et de son groupe de trois musiciens, l’artiste aux inspirations pop et expérimentales déploiera sa propre vision du personnage de Jeanne d’Arc à travers cette composition qui s’annonce habitée et puissante: « Je compte adapter quelques chants médiévaux pour transporter les mélodies dans un espace sauvage, qui reflète l’élévation mystique et le traumatisme de Jeanne, grâce à des sons de cloches, d’orgue et d’autres instruments » a-t-elle déclaré. Les représentations commenceront le 24 juin 2020. Il n’en fallait pas plus pour nous prouver que la voix de Jeanne d’Arc, tout comme les mystères de sa foi, sont inépuisables.

Image: Copyright Les Grands Films Classiques

Tags: