Entrer votre recherche

En tournage : « Olympiades » de Jacques Audiard, avec au scénario Célina Sciamma et Léa Mysius

Partager

Adaptée de la BD acclamée Les Intrus de l’Américain Adrian Tomine, cette fiction devrait raconter la révolte de personnages féminins.

Après une incursion dans le monde des séries (il a été l’un des showrunners de la saison 5 du Bureau des légendes), Jacques Audiard (le doux western Les Frères Sisters, les thrillers suffocants Dheepan, Un prophète…) reprend la route des plateaux de cinéma pour tourner, près de Paris, son prochain film intitulé Olympiades, nous apprend Variety.

À LIRE AUSSI : Un prophète de Jacques Audiard va être adapté en série 

Le film est une adaptation de la BD graphique Les Intrus de l’Américain Adrian Tomine, un recueil de six histoires finement mis en dialogues et abordant, par le prisme de personnages paumés (un père de famille qui croit avoir trouvé l’idée du siècle en matière d’art, une étudiante confondue avec une star du X…), des sujets tels que les difficultés relationnelles, la quête de soi, les illusions perdues. Sur le papier, on y verrait là un retour d’Audiard, qui s’est récemment plus frotté à l’exercice du film de genre, à des préoccupations plus intimistes. Ce qui n’est pas sans nous rappeler certains de ses plus beaux films, faits de rencontres salvatrices (Sur mes lèvres, 2001, De rouille et d’os, 2012) mais aussi d’identités troublées (Un héros très discret, 1996).

La présence aux scénarios des géniales cinéastes Céline Sciamma (Bande de filles, 2014 ; Portrait de la jeune fille en feu, 2019…) et Léa Mysius (Ava, 2017), qui axeront probablement le récit autour des personnages féminins en révolte, ne fait que décupler notre envie de découvrir ce qui s’apparente comme un retour aux sources pour le réalisateur. On pressent que les deux cinéastes et scénaristes, qui ont su dépeindre avec tact les doutes profonds comme la folle énergie propres à l’adolescence, se fondront parfaitement dans ce monde. À noter qu’à l’image, il y aura le chef-opérateur Paul Guilhaume (qui a travaillé avec Léa Mysius, mais aussi sur Le Bureau des légendes et avec Sébastien Lifshitz pour Adolescentes et Petite fille). 

Reste encore à connaître le casting de ce film en tout point prometteur. 

À VOIR : VIDÉO – Le passage à l’âge adulte chez Céline Sciamma 

 

Image : Jacques Audiard sur le tournage de Sur mes lèvres en 2001. © Pathé Image Production

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.