Entrer votre recherche

Emma Watson, Daniel Radcliffe… Ils condamnent les propos de J.K. Rowling sur les personnes trans

Partager

La maman d’Harry Potter a provoqué de multiples réactions cette semaine, comme celles d’Emma Watson, Daniel Radcliffe ou encore des actrices de la série Pose, suite à une série de tweets dans lesquels elle appelle à maintenir une nette différence des sexes, remettant en cause la légitimité des personnes trans.

Il lui a fallu trois tweets pour mettre le feu aux poudres. Le 7 juin, l’autrice J.K. Rowling s’est exprimée sur sa conception de la notion de « sexe » (refusant donc, en creux, d’utiliser celle de « genre », moins essentialiste) sur son compte Twitter, arguant des réflexions comme : « Si le sexe n’existe pas, il n’y a pas d’attraction homosexuelle. Si le sexe n’existe pas, la réalité de l’expérience des femmes en général est effacée. » Ses propos ont fait réagir des membres du casting des sagas Harry Potter, comme Emma Watson et Daniel Radcliffe, et des Animaux fantastiques, comme Eddie Redmayne, autant que des actrices engagées comme Indya Moore (la série Pose) ou Sarah Paulson (American Horror Story).

À LIRE AUSSI : [DÉCRYPTAGE] La représentation des personnes trans à l’écran

Daniel Radcliffe, qui campe le héros de l’adaptation d’Harry Potter au cinéma, s’est exprimé au lendemain des tweets polémiques sur le site du Trevor’s project (une association américaine luttant contre le suicide chez les jeunes LGBTQ), expliquant notamment : « Les femmes transgenres sont des femmes. N’importe quelle affirmation clamant le contraire efface l’identité et la dignité des personnes trans, et va à l’encontre de tous les conseils donnés par les associations professionnelles de la santé, qui ont bien plus d’expertise à ce sujet que Jo ou moi. »

Mercredi, c’est Eddie Redmayne, l’acteur principal de l’adaptation cinématographique des Animaux fantastiques, qui a donné son opinion à Variety suite à la polémique : « Je suis en désaccord avec les propos de Jo. Les femmes trans sont des femmes, les hommes trans sont des hommes et les identités non-binaires sont valides. Je n’oserais jamais parler au nom de la communauté mais ce que je sais, c’est que mes chers amis et collègues transgenres sont fatigués d’être constamment questionnés à propos de leur identité, ce qui bien trop souvent aboutit à des violences et des abus. Ils et elles veulent simplement vivre leur vie en paix, et il est temps de les laisser faire. »

C’est avec plus de véhémence que l’actrice trans Indya Moore, qui joue Angel dans la série Pose, sur la communauté queer ballroom, a réagi mercredi après-midi au même magazine Variety : « Je pense qu’elle parle par pure stupidité. C’est tellement débile. Elle ne saisit même pas combien la mort et la violence se cachent derrière ce type d’opinions qu’elle partage partage en ce moment sur les réseaux. […] Elle contribue à un stigmate qui continue à rafler nos vies chaque jour. » L’actrice MJ Rodriguez, sa costar dans Pose, a appelé à prendre du recul sur les propos de l’autrice : « C’est très important de se distancer de n’importe quelle personne ayant ce genre de propos. Ces gens sont de toute évidence coincés dans une compréhension de la question due à un écart générationnel… Nous sommes à deux époques différentes. »

Alors que l’autrice britannique s’est fendue d’un essai de 3600 mots publié hier sur son site officiel pour expliquer longuement ses positions, l’actrice Emma Watson, qui joue Hermione Granger dans l’adaptation d’Harry Potter au cinéma, a réagi très simplement. Elle commence une série de tweets publiée hier, en affirmant : « Les personnes trans sont ce qu’elles sont et méritent de vivre leurs vies sans être constamment questionnées ou qu’on leur dise qu’elles ne sont pas ce qu’elles sont. »

Quant à l’actrice des séries American Horror Story et Mrs America, ou encore de Carol de Todd Haynes, Sarah Paulson, elle a retweeté la réaction de l’activiste Ben O’Keefe avec ce commentaire cinglant, qui se passe de traduction :

Image de couverture : Harry Potter et l’ordre du Phénix de David Yates © Warner Bros

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.