Entrer votre recherche

Elisabeth Moss réalisera un épisode de la saison 4 de « The Handmaid’s Tale »

Partager

L’actrice-phare de cette série culte, lauréate du Golden Globe et l’Emmy Award de la meilleure série dramatique, fera ses premiers pas derrière la caméra en réalisant un des épisodes du quatrième volet.

On a maintenant l’habitude que chaque saison de The Handmaid’s Tale, série dystopique inspirée du roman de Margaret Atwood, se clôture sur des cliffhangers insoutenables : June Osborne, alias Defred, parviendra-t-elle à renverser la République autoritaire de Gilead? Les dernières images de la saison 3, qu’on gardera secrètes pour ceux qui n’auraient pas eu le temps de les découvrir, laissaient encore une fois son sort en suspens. Ce qui est sûr, c’est que la formidable Elisabeth Moss – aussi productrice du programme – sera non seulement en charge de son personnage devant la caméra, mais également derrière, puisque The Hollywood Reporter a révélé que l’actrice réaliserait l’épisode 3 de la saison 4, dont la diffusion est prévue pour l’automne 2020.

« Je suis ravi que mes partenaires Bruce Miller et Warren Littlefield [créateurs de la série, ndlr] me donnent cette opportunité et que les producteurs de Hulu et MGM me soutiennent », a-t-elle déclaré. « Cela signifie beaucoup pour moi et je ne prends pas cette responsabilité à la légère (…). J’ai hâte de commencer à travailler avec mes collaborateurs dans cette nouvelle perspective, parce que j’ai la chance d’avoir la meilleure distribution et la meilleure équipe au monde ». Avant de rajouter, fidèle à son auto-dérision: « Le seul obstacle que je devrai affronter sera peut-être de travailler avec l’actrice principale qui, d’après ce que j’ai entendu, peut être incroyablement exigeante. Souhaitez-moi bonne chance. »

De son côté, Bruce Mille accorde toute sa confiance à Elisabeth Moss : « Elle a un talent extraordinaire, c’est une dure à cuire, une travailleuse infatigable – je suis certain qu’elle va tout déchirer pour ses débuts de réalisatrice ». On n’en doute pas non plus, au vu de sa filmographie surprenante : tour à tour pleine d’ironie dans Us de Jordan Peele, où elle campe une bourgeoise hautaine, rock star grunge dans Her Smell de Alex Ross Perry, et bientôt dans le récit choral de Wes Anderson, The French Dispatch et chez Taika Waititi (Next Goals Wins), la faculté de l’actrice à changer de peau devrait se traduire à travers une mise en scène habile.

Image: Copyright HBO

 

 

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.