Entrer votre recherche

Découvrez la programmation d’ « A l’Est », le festival du Film d’Europe Centrale et Orientale

Partager

Comme chaque année, le festival A l’Est propose une sélection de films principalement venus d’Europe centrale et orientale – l’événement se déroule à Rouen, jusqu’au 8 mars. Chaussés de nos vieilles Doc Martens (en vue d’une programmation punk très alléchante), on compte bien y découvrir les perles venues de ces pays qui feront aussi le cinéma de demain.

Le festival A l’Est s’est ouvert hier à Rouen avec le percutant La Communion du Polonais Jan Komasa qu’on vous recommande chaudement (notre critique à lire ici). Par la suite, les festivaliers pourront découvrir une cinématographie multiple, venant de tout les horizons. En compétition, beaucoup de films questionnent la politique de plusieurs pays, à l’instar du film slovaque À couteau tiré de Teodor Kuhn, où un père se heurte au système judiciaire après le meurtre de son fils attaqué par des néonazis. La compétition promet visiblement de belles découvertes, aussi bien du côté du jeune cinéma polonais que des pays voisins.

Pour varier les horizons, le festival organise aussi plusieurs autres programmations, avec notamment cycle Amérique Latine et un focus sur le cinéma punk. Notons à ce sujet la présence du cinéaste F. J. Ossang qui viendra présenter son film Dharma Guns (2010), qui s’ouvre sur une scène époustouflante dans laquelle une mystérieuse femme, filmée dans une image nette en gros plan, conduit un bateau tractant un jeune skieur restant dans le flou et l’arrière plan. Un film parfait pour célébrer le « Fokus Cinéma Punk » qui sera également composé de deux documentaires sur ce mouvement musical porté par des personnalités souvent incontrôlables (si vous trépignez à l’idée d’en savoir plus sur ce programme dément, cliquez ici).

Outre une rétrospective proposant des films pour un jeune public, A L’Est célébrera l’oeuvre de l’immense Miloš Forman, décédé en 2018. Ainsi, on pourra redécouvrir les débuts du cinéaste à l’époque où il tournait dans sa Tchécoslovaquie natale (qui auparavant constituait la République tchèque et la Slovaquie) avec son troisième long-métrage, Au feu, les pompiers! (1967), brûlot contre le régime politique de l’époque. Ce n’est pas tout : il y aura aussi des films issus de sa période américaine, comme son génial biopic Man On The Moon, qui revient sur la personnalité trouble de l’humoriste Andy Kaufman, campé par Jim Carrey. Forman vs. Forman, un documentaire réalisé par Helena Trestíková et  Jakub Hejna retraçant l’incroyable carrière du cinéaste, sera aussi présenté dans la cadre de ce festival.

Une programmation étourdissante et engagée, qui compte redonner ses lettres de noblesse à une cinématographie malheureusement trop souvent mise de côté.

Retrouvez la liste complète des films présentés lors de l’événement – qui se tiendra jusqu’au 8 mars – ici.

Copyright Bodega

Esteban Jimenez

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.