Tapez pour chercher

« Culottées »: la bande-dessinée féministe de Pénélope Bagieu adaptée en série animée

Partager

La série sera lancée sur France 5 à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars prochain.

Raconter les destins incroyables mais invisibilisés de femmes qui ont fait l’Histoire. Le programme peut paraître universitaire (certains diront synonyme d’assommant, donc), mais la dessinatrice Pénélope Bagieu en a fait un best-seller de la bande-dessinée, un étendard malicieux et intelligent de la cause féministe. Impossible que vous les ayez loupés en librairie: les deux tomes des Culottées –élégamment sous-titrés « Des Femmes qui ne font que ce qu’elles veulent »- trônent souvent en tête des ventes.

La raison ? Pénélope Bagieu y retrace à travers trente courtes biographies la vie et l’œuvre de femmes pionnières, certaines connues, d’autres moins –punchlines humoristiques, détails historiques rares, dessins à la fois enfantins et malicieux à l’appui. Avec pour ciment et fil rouge cette idée: rendre hommage à celles qui ont dans l’ombre participé à ébranler le patriarcat et les normes sociales dictées par le sexisme ambiant. Bref, l’œuvre de Pénélope Bagieu, avec sa fibre pédagogique, avait tout pour être adaptée à l’écran, ce qu’a bien compris la maison de production Silex Films (Connasse), qui a décidé de développer la BD sous forme de série animée.

Bonne nouvelle: Le Film Français vient de révéler que le programme (trente épisodes de 3 minutes 30) serait lancé sur France 5 le 8 mars prochain, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Tiphaine de Raguenel, directrice des jeunes publics et de l’animation du groupe, a déclaré que ces « 30 portraits de femmes, connues ou inconnues, qui ont osé faire voler en éclats les préjugés, et ont changé le monde à leur manière » serait « le programme porte-étendard de cette cause » sur les antennes de France Télévisions.

Que sait-on est de plus sur cette série 100% girl power? Les réalisatrices Phuong Mai Nguyen et Charlotte Cambon de Lavalette ont été chargé de développer le projet, dont les scénarios et la réalisation sont confiées exclusivement à des femmes, quand Cécile de France, ambassadrice des Culottées, prêtera sa voix à tous les personnages (y compris masculins). Pas de transposition littérale: la série se focalisera plutôt sur la psychologie des personnages, « avec un focus sur le moment où ces héroïnes ont choisi de faire changer les choses » comme le rapporte France Info.

Parmi les grandes figures dessinées par Pénélope Bagieu: Agnodice, gynécologue de la Grèce Antique, côtoie familièrement Thérèse Clerc, militante féministe du XXe siècle, ou encore l’actrice américaine Margaret Hamilton. Mais c’est avec Annette Kellermann que s’ouvriront les festivités: « Pour le premier épisode sur Annette Kellermann, on a décidé de mettre en avant le moment où, par son expérience de nageuse et sa condition de femme, elle décide de se libérer de ce vêtement de bain peu adapté à sa discipline » explique Joseph Jacquet, responsable recherche et développement au pôle animation de France Télévisions. Rendez-vous le 8 mars, et en attendant, il va de soi qu’on vous conseille la lecture de Sacrées Sorcières, mise en images tendre et remise au goût du jour du roman de Roald Dahl.

Image: Capture d’écran Youtube

Tags:

Vous pourriez être intéressé par