Entrer votre recherche

À voir : les coulisses de la performance de Naomi Watts dans « Mulholland Drive » de David Lynch

Partager

Une séquence muette à diffuser dans toutes les écoles de théâtre.

Qui est vraiment Betty Elms (Naomi Watts) cette jeune ingénue débarquée à Los Angeles pour devenir actrice dans l’insaisissable Mulholland Drive (2001) ? Chez David Lynch, les personnages sont souvent des êtres dissimulant plusieurs identités : Betty nous apparaît d’abord naïve, double angélique de la vénéneuse Rita (Laura Elena Harring), puis avide de réussite, et enfin complice d’une mascarade à laquelle le spectateur s’est laissé prendre. Lynch ne veut sans doute pas que l’on résolve les mystères de sa psyché (il aime beaucoup trop nous y perdre au contraire) mais ça ne nous empêche pas de les appréhender grâce à une vidéo prise sur le tournage de Mulholland Drive qui a récemment refait surface sur le Twitter de Eyes On Cinema.

On y voit Naomi Watts entourée de toute l’équipe, en train de jouer une scène dans laquelle son personnage réalise qu’elle se fait éconduire non seulement par son réalisateur, mais aussi par sa supposée petite-amie Rita. Sans un mot, le visage diaphane de l’actrice change progressivement d’émotions, passant de la crédulité à l’effroi, de l’effondrement à la colère, avant d’atteindre un climax silencieux et embué de larmes où toutes ses sensations deviennent indémêlables. Alors que le clap de fin résonne, les membres de l’équipe applaudissent la performance, tout en mimiques infimes, et on les comprend: il s’agit sans doute d’une des plus belles et dérangeantes scènes de rupture amoureuse du cinéma.

Image: Capture d’écran Twitter Eyes On Cinema

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.