Entrer votre recherche

À voir : la bande-annonce d’ « Amazing Stories », reboot de la série produite par Steven Spielberg

Partager

Cette nouvelle série supervisée par le roi de l’entertainment s’offre une bande-annonce qui renoue avec l’esprit eighties des productions Amblin.

On vous en parlait ici il y a quelques semaines. Hommage du réalisateur des Dents de la mer (1975) aux séries d’anthologies (des épisodes indépendants) ayant bercé son enfance tels Alfred Hitchcock présente (1955-1962) ou encore La Quatrième Dimension (1959-1964) de Rod Sterling, la série Amazing Stories – annoncée pour le 6 mars sur Apple TV+ – est une nouvelle version du show Histoires Fantastiques (1985-1987). Elle se dévoile aujourd’hui dans une bande-annonce empreinte de nostalgie.

Composée de cinq épisodes indépendants (The Rift, Signs of Life, The Heat, The Cellar, Dynoman and the Volt) Amazing Stories condense tout l’imaginaire développé par Steven Spielberg en près de cinquante ans de carrière. Entre un plan large sur un terrain où une mère, son fils et des scientifiques en blouse blanche tournent leurs têtes ébahies en direction du ciel, un gros plan sur un regard submergé d’émerveillement saupoudré de mystères à déchiffrer impliquant des gens dotés de pouvoirs, Amazing Stories compile les références au cinéma de Spielberg, entre Rencontres du troisième type (1977) et E.T. l’extra-terrestre (1982) avec un récit de franche camaraderie digne de la bande des Goonies (1985) de Richard Donner.

 

 

 

 

 

Des regards sidérés tournés vers le ciel. Captures d’extraits d’Amazing Stoties (à gauche) et Rencontres du troisième type (à droite)

L’épisode Dynoman and the Volt risque de nous émouvoir puisqu’il s’agira de la toute dernière apparition du regretté Robert Forster (Jackie Brown de Quentin Tarantino, le nouveau shérif Truman dans la saison 3 de Twin Peaks de David Lynch), décédé le 11 octobre 2019. Comme le suggèrent les quelques images de la bande annonce, cet épisode sera centré autour de la relation entre un grand-père et son petit fils, découvrant qu’ils sont tout deux dotés de pouvoirs surnaturels hors normes. Une histoire attendrissante pour un dernier au revoir à l’acteur au visage mélancolique.

À voir >> En vidéo : la lumière dans les films de Spielberg

Les showurnners Eddy Kitsis et Adam Horovitz, qui ont précédemment travaillé sur Lost : Les Disparus (2004-2010) et Once Upon A Time (2011-2018), feront-ils d’Amazing Stories un énième hommage aux productions Amblin ayant bercé les précédentes générations (à la manière de la série Stranger Things) ou plutôt une série se servant des codes narratifs et esthétiques de cette époque pour mieux parler du besoin d’aller de l’avant (comme Ready Player One) ? Réponse le 6 mars prochain.

Image : Capture YouTube

Esteban Jimenez

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.