Tapez pour chercher

100 comédies conseillées par Edgar Wright sur Letter Box

Partager

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le réalisateur cultive les grands écarts comme personne, se montrant fan de comédies un peu grasses comme de grands classiques.

Oui, Judd Apatow est le roi de la comédie potache. Personne ne se risquera à remettre en jeu son titre. Mais dans le genre, Edgar Wright lui fait largement de la concurrence. C’est pourquoi, en cette deuxième semaine de confinement, la liste de ses 100 comédies préférées publiée sur Letter Box fera l’effet d’un petit miracle pour ceux et celles qui cherchent à entamer un marathon du rire.

Un rapide coup d’oeil à la filmo déjantée, éclectique du cinéaste suffira à vous convaincre de la qualité de sa DVD-thèque – rappelons qu’il a tout de même réalisé une comédie de zombies parodique (Shaun of the Dead), un film-catastrophe sur une virée alcoolisée se transformant en survival (Le Dernier Pub avant la fin du monde), un teen-movie weird culte (Scott Pilgrim), sans oublier le récent Baby Driver, polar ludique très séduisant.

—>>> A LIRE AUSSI: Edgar Wright fait son top 50 musical de 2019

Ce que l’on retient de la sélection d’Edgar Wright, c’est qu’il aime les grands écarts, citant aussi bien des classiques de l’âge d’or du muet (Charlie Chaplin, Harold Lloyd, les Marx Brothers et Laurel & Hardy) que des comédies attachantes tout droit sorties des années 2000 (School of Rock de Richard Linklater), et des incontournables (Le Lauréat de Mike Nichols, Les Blue Brothers de John Landis). Il a une prédilection (qui s’en étonnera?) pour les teenmovies aussi ringards qu’attachants (SuperBad bien-sûr, mais aussi La Folle journée de Ferris Bueller de John Hughes). Un guilty pleasure qu’il contrebalance en appréciant des oeuvres plus singulières, des pépites indé à l’humour plus voilé (le très poétique Bottle Rocket de Wes Anderson, le mélancolique Mistress America de Noah Baumbach).

—>>> A LIRE AUSSI : Edgar Wright appelle les cinéphiles à soutenir les salles indépendantes

Bref, il aime brouiller les pistes, jouer la carte du choc des cultures, au point de faire se côtoyer dans un même top Idiocracy de Mike Judge, Team America : Police du monde et Jour de fête de Jacques Tati. Nos trois préférés: L’Arriviste d’Alexandre Payne, une comédie girl power avec Reese Witherspoon, Tootsie de Sydney Pollack et Shaolin Soccer de Stephen Chow, un film délirant frôlant la série B, qui mêle football et arts martiaux.

Et comme une bonne recommandation s’accompagne toujours d’un prélude avisé, Edgar Wright vous laisse même la possibilité de communiquer vos impressions sur sa liste – histoire que la solitude n’empêche pas quelques fous rires communs :

« Pour vous aider à traverser cette période difficile, je vous invite à profiter de la générosité de quelques unes de mes comédies préférées que j’ai le plus appréciées au fil des ans. Je pourrais facilement en citer 100 de plus, alors ne dites pas « Où est un tel ou tel autre ? » Il suffit de s’asseoir et d’apprécier les films. Faites-nous savoir ci-dessous ceux qui vous ont font sourire. (NB : Non, je ne suis pas si impoli que ça de mettre le mien ici. x) ».

—>>> On en sait un peu plus sur « Last Night in Soho » d’Edgar Wright

 

 

Tags:

Vous pourriez être intéressé par