CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Vidéo : Jim Reardon, réal des « Simpson », a imaginé un bain de sang dans un épisode des « Peanuts »

  • Trois Couleurs
  • 2017-04-25

Bring Me The Head Of Charlie Brown (référence à Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia (1974) de Sam Peckinpah), c’est le titre du court film d’animation de Jim Reardon, futur réalisateur pour les Simpson, qui s’est amusé, en jeune étudiant des années 1980, à détourner le petit monde des « Peanuts », créé par Charles M. Schulz. On se souvient qu’à l’origine, Charlie Brown, le maître de Snoopy, passe ses journées à déambuler dans les rues, d’un air déprimé. Mais l’heure de la vengeance a sonné : le jeune Charlie Brown se mue en tueur excité, ressemblant comme deux gouttes d’eau à Travis Bickle de Taxi Driver.  De ses nombreuses balles, il touche chaque personnage qui a le malheur de le croiser (de Popeye à Schwarzy, en passant par Godzilla). Avec une voix grave et virile et des cheveux rasés à la punk, Charlie Brown conclut sur une belle note : « Happiness is a warm uzi », finit-il par dire en référence au « Happiness Is A Warm Puppy » et au « Happiness Is A Warm Gun », respectivement numéro des Peanuts et titre d’une chanson des Beatles. Merci Dangerous Minds !

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur