CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

« Titane » démarre en force aux Etats-Unis

  • Trois Couleurs
  • 2021-10-05

Le film de Julia Ducournau se hisse dans le top ten du podium outre-Atlantique, avec 516 000 dollars engrangés.

85% sur Rotten Tomatoes, le People's Choice Award au Festival de Toronto : le Palmé Titane commence sa carrière internationale en force. Sorti le 1er octobre aux Etats-Unis, le film s'est frayé un chemin parmi les mastodontes du box-office - et ce malgré la présence du très sérieux concurrent Venom : Let There Be Carnage, nouveauté de la semaine et leader du podium (90 millions de dollars de recettes, un record pour un démarrage depuis la pandémie).

« Titane », ou le retour vrombissant de Julia Ducournau avec un film-monstre

Lire l'article

Pour sa première semaine d'exploitation, Titane a enregistré d'après les chiffres du Film Français 516 000 dollars de recette, malgré sa modeste distribution (562 copies) et une classification R - Restricted (interdit aux moins de 17 ans). Un score qui permet au film de glaner la dixième place du classement du box-office, derrière Jungle Cruise et The Jesus Music, et se positionne comme la cinquième meilleure nouveauté de la semaine.

Julia Ducournau : "Je voulais faire sentir que la féminité est une forme d'hybridité"

Lire l'interview

À titre de comparaison, Grave, premier long de Julia Ducournau sorti en 2017 (sous le titre Raw) avait réalisé 24 825 dollars de recette à l'issue de son premier week-end. Un succès qui devrait se confirmer dans les semaines à venir, notamment grâce au bouche-à-oreille, car le film bénéficie déjà d'excellentes critiques outre-Atlantique. Pour David Ehrlich d'IndieWire, "Ducournau a tenu la promesse de ses débuts et même plus." Le journaliste parle de l'oeuvre "d'une visionnaire démente, en pleine possession de ses moyens ; une partition chatoyante de feu et de métal qui se présente comme l'enfant chéri psychopathe de Crash de David Cronenberg et de Tetsuo : The Iron Man de Shinya Tsukamoto".

À découvrir d’urgence : « Junior », le court-métrage de Julia Ducournau

Lire l'article

Même son de cloche pour Justin Chang du Los Angeles Time : "Titane est un essai, gravé dans des rivières de sang et d'huile, sur la mutabilité du genre et la souplesse du désir. C'est aussi un hymne profane aux alchimies spécifiques du feu et du métal, à l'attrait sombre des forces qui peuvent nous détruire, quels que soient les efforts que nous déployons pour les plier à notre volonté. Enfin, c'est peut-être la tentative de Ducournau de faire de cette destruction un acte créatif, d'envisager l'effondrement du monde dans une trinité impie de flamme, de chrome et de chair - et de tirer des décombres une histoire d'amour improbable et singulièrement incandescente."

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur