CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Portrait
  • Article
  • 3 min

Nouvelle star : Thomas Gioria

  • Quentin Grosset
  • 2023-12-07

En 2017, on a frissonné pour lui dans "Jusqu’à la garde" de Xavier Legrand. En 2023, on l’a retrouvé tout en sensibilité dans Toni, en famille de Nathan Ambrosioni.

«Traîner avec mes potes et jouer au foot » Plus jeune, c’était le quotidien de Thomas Gioria, qui a grandi dans le petit village de Chavençon, près de Beauvais. « Je suis timide dans la vie, quand je joue ça me libère. » Son prof de théâtre le met au parfum du casting de Jusqu’à la garde, pour lequel il joue le fils d’un patriarche violent.

On se souvient de cette scène glaçante dans laquelle il est bloqué dans la voiture avec son père menaçant. « Juste avant de tourner, on s’y est installés un moment, Denis Ménochet et moi, sans parler, pour créer une tension. » Le réalisateur Fabrice Du Welz voit le potentiel de ce jeune acteur, qui vit aujourd’hui à Gisors, où il travaille dans une crêperie les week-ends.

Dans Adoration (2019), il a le premier rôle intense et fiévreux, celui d’un ado amoureux en fuite. Cette année, on l’a trouvé drôle et attendrissant dans une scène de Toni, en famille dans laquelle, face à sa mère (Camille Cottin) et sa famille, son coming out qu’il voulait tonitruant ne fait aucune vague tout le monde s’attendait déjà à ce qu’il soit gay. Fan de David Fincher, il s’imagine bien réaliser un jour. On le verra bientôt dans un court métrage de Zéphir Culmann, Le Grand Saut.

Portrait © Julien Liénard pour TROISCOULEURS

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur