Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Stuff, le court-métrage foutraque réalisé par Johnny Depp et Gibby Haynes

  • Trois Couleurs
  • 2017-07-28

Quand trois semeurs de troubles se réunissent, ça donne quelque chose comme Stuff (1993), ce court-métrage foufou et sans dialogue qui, comme son titre l’indique, nous montre des trucs, n’importe quel truc, un ramassis de trucs. Les têtes brûlées responsables de cet ovni se nomment John Frusciante, ex-guitariste des Red Hot Chili Peppers (parti du groupe avec perte et fracas en 1992, puis revenu en 1997, puis reparti en 2007), Johnny Depp, qu’on se préparait à voir cette année-là dans Arizona Dream, et Gibby Haynes, leadsinger des Butthole Surfers. Ces deux derniers se sont donc chargés de la réalisation, tandis que John Frusciante s’est occupé de l’arrangement musical, soit des riffs de guitare lancinants (petit coup de coeur pour la reprise d’«Hallelujah » en fin de vidéo).

Le guitariste aux yeux bien écarquillés nous offre d’ailleurs quelques fulgurances dans son intro au docu : « La bisexualité et les drogues sont les deux choses les plus rock. » On redescend un peu quand on comprend que dans le docu se fait sentir la présence spectrale de River Phoenix. L’acteur est décédé précocement d’un arrêt cardiaque lié à l’usage de drogues cette année-là, et traînait assez souvent, rapporte Dangerous Minds, dans l’appart’ du musicien. Vu sous cet angle, on regarde ce court avec un peu plus d’émotion.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur