CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

On en sait plus sur les prochains films de Stéphane Demoustier ou Lucas Belvaux

  • Enora Abry
  • 2024-01-10

Le CNC vient de dévoiler les projets qui bénéficieront d'une avance sur recette. Dans la liste : un biopic sur une architecte méconnu, une chasse à l'homme des plus insolites, un documentaire de Claire Simon et des mémoires meurtries par la seconde Guerre mondiale.

Pour parvenir à se financer, les productions peuvent bénéficier d'une avance sur recette de la par du CNC. Le 8 janvier dernier, une liste de onze projets retenus a été dévoilée.

Parmi ces projets, L'Inconnu de la Grande Arche de Stéphane Demoustier (La Fille au bracelet). Le réalisateur y racontera l’histoire incroyable de Johann Otto von Spreckelsen, un architecte danois inconnu (il n’avait construit que quatre petites églises et sa propre maison) qui, en gagnant un concours, se retrouve à la tête du pharaonique chantier de l’Arche de la Défense en 1983. Mais comme dans tout bon drame historique, rien ne va se passer comme prévu : des parties du plan se révèlent infaisables et des désaccords avec le pouvoir en place retardent la construction. “Le film racontera aussi le basculement du début de l’ère mitterrandienne à une réalité plus dure, plus froide et plus libérale qui s’est finalement imposée en cours de quinquennat ", précise le réalisateur dans des propos rapportés par Cineuropa.  

A noter que ce 17 avril sortira en salles un autre film réalisé par le cinéaste. Intitulé Borgo, il nous plongera dans les affres du système pénitentiaire en suivant une jeune gardienne de prison (Hafsia Herzi) qui noue une relation pernicieuse avec un détenu.

Dans la liste, on retrouve également Lucas Belvaux pour une adaptation de son roman Les Tourmentés, paru en 2022. Il y narre une chasse à l'homme au sens littéral du terme : un riche veuve demande à Max, son majordome, de lui trouver une cible vivante. Max se tourne alors vers l'un de ses anciens amis, un soldat traumatisé par la guerre. Dans le roman, la voix des trois protagonistes se mêlent pour raconter cette histoire. On peut alors parier que cette polyphonie se retrouvera dans sa réalisation, à l'image de sa trilogie (Un couple épatant, Cavale, Après la vie), dont chaque film racontait les mêmes évènements sous un angle différent.

D'autres projets restent encore pour le moins mystérieux : un documentaire titré Apprendre ou subir signé par la toujours géniale Claire Simon, le retour de Tony Gatlif avec Ange et Solea et La ligne bleue de Marie Dumora qui racontera l'histoire d'une vallée meurtrie par l'installation d'un camp de concentration.

Claire Simon : « Certains hommes pensent qu’ils possèdent le corps de leur compagne ou de leur femme »

Lire l'entretien

Pour connaitre la liste complète des projets soutenus, cliquez ici.

Portrait © Marie Rouge pour TROISCOULEURS

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur