CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 5 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Léa André-Sarreau
  • 2021-06-07

Cette semaine, on vous recommande "Nomadland" de Chloé Zhao, "The Last Hillbilly" de Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe et "17 Blocks" de Davy Rothbart.

LES COUPS DE CŒUR DE LA RÉDAC'

NOMADLAND de Chloé Zhao

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, une veuve (Frances McDormand) décide de prendre la route à bord de son van aménagé. Commence alors un voyage à travers l’Ouest américain, une aventure en rupture avec les normes de la société actuelle. Couronné d’un Lion d’or à Venise et de trois Oscars (meilleur film, meilleure réalisation et meilleure actrice pour la génialissime Frances McDormand), ce road-trip contemporain radiographie la précarisation et le nomadisme forcé d’un nombre croissant de personnes à la retraite aux Etats-Unis. Pourquoi il faut le voir? Parce que Chloé Zhao, réalisatrice du très beau The Rider, évite tout pathos pour livrer un portrait aride et rendre, au ton percutant.

"Nomadland" : un road-trip crépusculaire

Lire l'article

THE LAST HILLBILLY de Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe

Derrière le portrait documentaire de Brian, proche de sa terre des Appalaches et père d’une famille nombreuse, c’est celui du mythe américain en pleine désagrégation que peignent Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe dans leur premier long métrage. Sélectionné à l’ACID et vainqueur du Grand Prix lors du FIFIB cette année, ce film montre avec grâce la liberté de corps non contraints par la société, et fait du Kentucky un concentré d’Amérique, dont l’histoire raconte la violence envers les populations autochtones et des luttes claniques en butte au pouvoir fédéral.

"The Last Hillbilly" : ode à la civilisation perdue

Lire l'article

17 BLOCKS de Davy Rothbart

Poignant, ce documentaire sur l’intimité esquintée d’une famille afro-américaine suivie pendant vingt ans résonne d’autant plus fort en plein mouvement #BlackLivesMatter. Le réalisateur et journaliste Davy Rothbart y raconte, sous forme de journal intime vidéo, le parcours chaotique dans un quartier éreinté par la pauvreté de ces témoins privilégiés et premières victimes d’un système où la violence et le déterminisme agissent comme seules règles immuables. Percutant et émouvant.

« 17 Blocks » de Davy Rothbart : un journal intime percutant

Lire l'article

EN SALLES EGALEMENT

Vaurien de Peter Dourountzis, Rezo Films (1 h 35)

Dans ce polar déroutant qui navigue entre les eaux, Pierre Deladonchamps prête sa gueule d’ange à un tueur en série charmeur et manipulateur.

Le Discours de Laurent Tirard, Le Pacte (1 h 27)

Aussi absurde que le roman de Fabrice Caro dont il est adapté, ce film suit Adrien qui se crispe lorsqu’en plein repas de famille son frère lui demande d’écrire son discours de mariage.

Le Père de Nafi de Mamadou Dia, JHR Films (1 h 47)

Dans cette tragédie, Nafi et Tokara rêvent d’ailleurs et d’émancipation tandis leurs pères se disputent l’autorité religieuse d’une petite ville du Sénégal.

L'Oubli que nous serons de Fernando Trueba, Nour Films (2 h 16)

Conjuring 3 : sous l'emprise du diable de Michael Chaves, Warner Bros (1 h 52)

200 mètres de Ameen Nayfeh, Shellac (1 h 37)

Un printemps à Hong Kong de Ray Yeung, Epicentre Films (1 h 32)

Juliana de Alejandro Legaspi et Fernando Espinoza, Bobine Films (1 h 34)

La mère de Mikio Naruse, Les Acacias (1 h 38)

May B de David Mambouch, Naïa Productions (1 h 34)

Le Bon grain et l’ivraie de Manuela Fresil, Just Doc (1 h 34)

Close Up d'Abbas Kiarostami, Splendor Films (1 h 34)

Pour les kids

Tom Foot de Bo Widerberg, Malavida (1 h 24)

Image : Copyright SEARCHLIGHT PICTURES

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur