Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 3 min

En tournage : "Saint-Omer" d'Alice Diop

  • Léa André-Sarreau
  • 2021-05-12

Inspiré d’un fait-divers survenu en 2015, le film questionnera le rapport trouble d'une femme à la maternité.

La mort de deux ados de banlieue dans Clichy pour l’exemple (2006) qui réveille des colères enfouies; un habitant d'Aulnay qui se rêve acteur dans La Mort de Danton (2011), un médecin généraliste soignant des migrants dans La Permanence (2016)... Le cinéma d'Alice Diop (lauréate du prix du meilleur film de la section Encounters à la Berlinale 2021 pour Nous) propose une observation sociologique des marges, au carrefour du documentaire et des sciences humaines. Pour son premier long métrage de fiction, Saint-Omer, la réalisatrice a collaboré avec l’écrivaine Marie Ndiaye (qui avait coécrit avec Claire Denis le sidérant White Material en 2010) et la chef-monteuse et réalisatrice Amrita David.

D'après Cineuropa, le film sera inspiré d'un fait divers survenu en 2013, lors duquel une femme avait abandonné sa fille de 15 mois à la marée montante sur la plage de Berck-sur-Mer. Il mettra en scène Rama, "romancière d’une trentaine d’années, assistée au procès de Laurence Coly aux assises de Saint-Omer. Celle-ci est accusée d’avoir tué sa fille de quinze mois en l’abandonnant sur une plage du nord de la France, au moment où la marée montait. De cette histoire, Rama voudrait écrire une adaptation contemporaine du mythe antique de Médée. Mais au cours du procès, rien ne se passe comme prévu. C’est finalement son propre rapport à la maternité que le huis clos du procès vient questionner…" .

Alice Diop s’attachera "également à révéler les non-dits d’un traitement médiatique : celui du procès d’une femme noire, troublante d’ambiguïté et dont la complexité heurte une certaine France parfois pétrie d’idées reçues sur certaines de ses communautés." A l'affiche de ce long-métrage aux enjeux intersectionnels, on trouvera Kayije Kagame (comédienne de théâtre remarquée dans 24h de la vie d’une femme) et Guslagie Malanda (révélée dans Mon amie Victoria de Jean-Paul Civeyrac en 2014). Le tournage devrait débuter à la fin mai, dans les régions Ile-de-France et Hauts-de-France.

Image (c) Capture d'écran Youtube

Tags Assocíes

  • Alice Diop

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur