CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Podcast : Riad Sattouf parle de sa nouvelle BD sur Vincent Lacoste chez France Culture

  • Trois Couleurs
  • 2021-11-09

Au micro d'Affaires culturelles, l'auteur et réalisateur évoque « Le jeune acteur », un récit tendre consacré à l'acteur qu'il a fait connaître dans son film « Les Beaux Gosses » (2009). À écouter d'urgence, pour découvrir des anecdotes de tournage croustillantes, et l'amitié sincère qui lient les deux artistes.

"Je remarquai un jeune avec une bouche de téteur sur lequel j'étais passé très vite. On ne voyait pas bien ses yeux, et il avait une grosse voix". Il y a plus de dix ans, Riad Sattouf auditionne Vincent Lacoste pour Les Beaux Gosses. Il a 14 ans, aime les films d'action, et a atterri au casting par hasard, grâce à un flyer déposé dans la cantine de son collège. Riad Sattouf l'engage pour camper l'ado boutonneux et complexé de son premier long, chronique hilarante et mutine de la puberté - l'auteur s'y connaît en problèmes d'hormones, puisqu'il a déjà publié en 2007 le premier tome de La Vie secrète des jeunes.

Riad Sattouf interviewé par Mila, 15 ans

Lire l'interview

L'anecdote fait sourire, surtout lorsqu'on se figure rétrospectivement les rôles que Vincent Lacoste a choisi par la suite, troquant son appareil dentaire et son image de puceau nonchalant pour une profondeur déconcertante (Plaire, aimer et courir vite ; Amanda). Mais elle est surtout à l'image de ce Jeune acteur, qui détourne le récit biographique classique pour en faire une BD décalée, dont Riad Sattouf a eu l'idée dès qu'il a rencontré l'acteur.

Au micro de France Culture, il raconte ainsi la genèse de ce projet ambitieux, fondé sur un écart saisissant : l'anonymat de Vincent Lacoste, vite remplacé par un engouement et une notoriété sans appel. "Pour ce premier film, j'avais envie d'une relation. Avec quelqu'un de débutant, je me disais qu'il me pardonnerait peut-être d'en être un aussi, que l'on trouverait une forme de confiance dans cette approximation. Je voulais quelque chose d'artisanal" , explique Riad Sattouf.

Derrière cette idée de fresque temporelle flotte l'ombre de François Truffaut, que l'auteur découvre dans Rencontre du Troisième type de Steven Spielberg, avant de se passionner pour la série Antoine Doinel : "Raconter de manière sublimée sa vie, sur le long terme. J'avais envie de copier ça, de m'en inspirer" explique-t-il.

"Les Cahiers d’Esther" de Riad Sattouf, de la BD au dessin animé

Lire l'article

Vincent Lacoste serait-il le Jean-Pierre Léaud de Riad Sattouf ? La tentation du parallèle est séduisante, surtout lorsque l'on sait que ce tome, qui raconte les coulisses du premier tournage de l'acteur avec tendresse et examine avec distance les coulisses de la célébrité, n'est que le premier d'une série.

En adoptant le point de vue de cet ado lambda lâché dans le monde du cinéma, l'auteur met en scène avec beaucoup d'autodérision les situations cruelles et drôles causées par la gloire, parfois emprunte de paranoïa : "La célébrité est un état de l'être ultra intéressant à observer, c'est un état magique qui n'existe que chez les humains, il n'y a pas de moineaux célèbres parmi les moineaux ou d'aigles célèbres parmi les aigles (...). Parfois, les gens regardent Vincent. Il pense qu'on l'a reconnu et qu'ils vont le féliciter. Mais ils le prennent pour Kev Adams."

Pour découvrir plus d'anecdotes sur Vincent Lacoste et les tournages, on vous laisse découvrir la BD, et le podcast en supplément - on y découvre comment se déboucher le nez alors qu'on est enrhumé avant une scène de baiser, ou encore que Riad Sattouf, très paternel, avait peur que Vincent Lacoste "devienne fou, toxicomane, alcoolique".

Le jeune acteur Volume 1, Les aventures de Vincent Lacoste au cinéma aux éditions Les livres du futur.

Image : Copyright Kate Barry

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur