CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

RÈGLE DE TROIS — Monsieur Nov, quel cinéphile es-tu ?

  • Juliette Reitzer
  • 2020-12-14

Rare représentant d’un R&B en français, Nov pose sa voix magnétique sur des instrus trap et habitées. Il décline toutes les nuances de l’amour version 2020 sur deux précieux projets autoproduits, sortis à trois mois d’intervalle : Evo 3 Or et Evo 3 Argent, dispo depuis ce vendredi. Questionnaire cinéphile. 

3 acteurs ou actrices qui te faisaient fantasmer ado ?

Jean-Claude Van Damme. J’ai regardé tous ses films étant petit, je me prenais même pour lui. Dans Bloodsport, son maître lui apprend à faire le grand écart en lui attachant les pieds à des cordes. J’ai fait ça à la maison avec mon frère et j’ai réussi. Tony Leung, un acteur hongkongais que j’aimais beaucoup. Ma mère achetait des imports VHS de films et séries fantastiques chinoises mal doublées en vietnamien – je suis d’origine vietnamienne –, c’est comme ça que je l’ai découvert. Et Eva Mendes, dans Training Day par exemple. Je suis tombé sous le charme.

À LIRE AUSSI : MUSIQUE — Focus sur « Jeune CEO » de Le Juiice

Décris-toi en 3 personnages de fiction.

Forrest Gump pour son parcours atypique. J’ai vu ce film ado, et les premières scènes, quand il est enfant et qu’on se moque de lui, m’ont fait beaucoup de peine. Je m’identifiais à lui parce que j’étais réservé, en surpoids, j’avais pas trop confiance en moi. Un mec comme Forrest, malgré ses différences, il accomplit des choses incroyables. Le héros de The Killer, film hongkongais de John Woo. C’est un tueur à gages, mais tu te rends compte qu’il a beaucoup d’empathie. Une crapule au grand cœur. Et Itachi du manga Naruto, pour son côté légendaire – sans prétention, hein. Il n’apparaît pas beaucoup, ce n’est pas le personnage principal, mais on ne l’oublie pas, même après sa mort.

Un film à regarder à 3 heures du mat, après l’amour ?

Aucun. En général, à 3 heures du mat je dors ; après l’amour encore plus.

S’il ne fallait retenir que 3 B.O. de films ?

Encore une fois, The Killer. Une B.O. incroyable. D’ailleurs Raekwon avait samplé le thème principal du film . La B.O. de l’anime L’Attaque des titans. Pourtant les génériques de manga un peu métalleux sur les bords, c’est pas mon style, mais celui-là même mon fils de 7 ans le connaît par cœur. Et la BO de Street Dancer, film que je regardais quand j’étais au lycée. Un film complètement nul, qui était formidable pour moi à l’époque. On était en pleine découverte de la culture américaine, avec cette nouvelle génération de chanteurs R&B – parmi les acteurs il y a Marques Houston et Omarion. Et vu qu’au lycée, à l’époque, il y avait toute une partie des Asiats qui breakait, je m’intéressais au truc.

3 leçons de vie apprises au cinéma ?

J’en ai une seule : peu importe la situation – amoureuse, professionnelle, amicale –, tout est une histoire de perception, de points de vue, et chacun a sa vérité. C’est quelque chose que j’ai appris en regardant les films de Christopher Nolan ou de M. Night Shyamalan, qui sont construits comme des puzzles narratifs : le réalisateur t’emmène à un endroit pour, à la fin, et tu sens que c’est son grand plaisir, t’obliger à reconsidérer l’ensemble.

Tags Assocíes

  • Evo
  • Monsieur Nov
  • R&B

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur