Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Les nouveaux
  • Article
  • 2 min

Les frères Boukherma sortent les griffent

  • Joséphine Leroy
  • 2021-06-28

Les jumeaux Ludovic et Zoran Boukherma se posent en jeunes dynamiteurs du cinéma de genre français avec « Teddy », teen movie à la croisée de Stephen King et de Bruno Dumont.

Débit ultra rapide, regard vif et accrocheur, pensée tranchée… Quand on les rencontre, on est étonné par la fougue du duo, 29 ans au compteur. Après s’être fait les griffes avec Willy 1er (coréalisé en 2016 avec Hugo P. Thomas et Marielle Gautier), le binôme complémentaire (Zoran parle facilement, Ludovic est plus discret) sort Teddy, un teen movie drôle et cruel sur un ado tout colère (Anthony Bajon) et sans horizon qui habite une bourgade du Sud-Ouest. Après avoir été attaqué par une bête un soir de pleine lune, il se mue en loup-garou.

« Teddy » : le cri du loup-garou

Lire notre critique

Ni le décor ni la frustration ne leur sont inconnus : nés dans le Lot-et-Garonne en 1992, les frangins, biberonnés à Stephen King et aux Contes de la crypte, sont montés à Paris des rêves de cinéma plein la tête, Zoran s’inscrivant en scénario à l’école de la Cité fondée par Luc Besson, Ludovic s’égarant un temps en fac d’anglais. Dans leurs films, une constante : ils racontent des êtres ou créatures d’une grande solitude. « C’est peut-être le fait d’avoir été moqués au collège qui fait qu’on s’identifie à ces personnages », analyse Zoran.

Alors qu’il débute le tournage d’un mystérieux film de requins, on sent que le duo n’est pas près de desserrer les dents, et continuera à bousculer un cinéma français trop frileux pour lui.

: Teddy des frères Boukherma (The Jokers, 1h28), sortie le 30 juin

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur