Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

PODCAST : William Friedkin parle de son nouveau docu et de sa rencontre récente avec le mal

  • Trois Couleurs
  • 2018-04-25

AMORTH900
On dirait bien que William Friedkin, 45 ans après L’Exorciste n’en a toujours pas fini avec les possédés orduriers. Le cinéaste a profité de l’invitation du podcast de Variety PopPolitics pour parler de son nouveau projet, un documentaire intitulé Le diable et le père Amorth (The Devil and Father Amorth) qui s’annonce tétanisant et qui, pour l’instant, n’a pas de sortie prévue en France.
En 2016, le réalisateur, 80 balais, a accompagné le père Amorth à la rencontre de Christina, une jeune Italienne prétendument possédée. « Je me suis demandé si je voulais vraiment montrer ça. Finalement, puisque moi je l’avais vu, il fallait que d’autres puissent le voir », détaille Friedkin dans cette émission. Dans le docu, le réalisateur filme la séance avec une petite caméra et sans éclairage, et bientôt tout part en vrille : la jeune fille, en transe ; le père Amorth dont les lugubres prières sont vite couvertes par la voix gutturale de Christina…Vous vous croyez dans un film ? C’est pire. C’est la réalité.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur