Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

L'Académie des Oscars s'excuse auprès de l'actrice Sacheen Littlefeather

  • Trois Couleurs
  • 2022-08-16

Cinquante ans après avoir été huée pour avoir refusé, au nom de Marlon Brando, une récompense en signe de protestation contre le traitement fait part Hollywood aux Amérindiens, l'actrice a (enfin) reçu des excuses.

En 1973, Marlon Brando remporte l'Oscar du meilleur acteur pour sa prestation dans Le Parrain de Francis Ford Coppola. Une récompense que le comédien n'ira jamais chercher. Il s'est coordonné avec l'artiste et militante d'origine apache et yaqui Sacheen Littlefeather, alors âgée de 26 ans, pour porter un message politique fort. Alors qu'éclatait la même année l'Occupation de Wounded Knee, lors de laquelle un groupe de l’American Indian Movement (AIM) décide d'occuper la réserve de Pine Ridge, l'une des plus pauvres et corrompues des Etats-Unis, Sacheen Littlefeather monte sur la scène des Oscars pour refuser le prix au nom de Marlon Brando.

Oscars 2022 : des réalisateurs nommés dénoncent la décision de remettre des prix hors antenne

Lire l'article

Suite à ce discours fort - l'actrice y avait déploré le « traitement des Indiens d’Amérique aujourd’hui par l’industrie cinématographique » tout en appelant à la cohésion et à l'entraide -, Sacheen Littlefeather avait notamment été raillée par John Wayne et Clint Eastwood.

Un préjudice que l'Académie des Oscars a tenté de réparer dans une lettre datée du 22 juin 2022, qui survient alors que l'actrice s’exprimera le 17 septembre à l’Academy Museum of Motion Pictures, à Los Angeles : « Lorsque vous êtes montée sur la scène des Oscars en 1973 pour refuser l'Oscar au nom de Marlon Brando, en signe de mécontentement vis-à-vis de la mauvaise représentation et du mauvais traitement des Amérindiens par l'industrie cinématographique, vous avez fait une déclaration puissante qui continue de nous rappeler la nécessité du respect et l'importance de la dignité humaine. »

Une déclaration qui prend la forme d'excuses officielles de la part de l'Académie, vivement critiquée ces dernières années pour son manque d'inclusivité et de diversité, tant dans la composition de son comité que dans le choix des nommés : « Les abus que vous avez subis en raison de cette déclaration étaient injustifiés et injustifiables. Le fardeau émotionnel que vous avez vécu et le coût payé pour votre propre carrière dans notre industrie sont irréparables. Pendant trop longtemps, le courage dont vous avez fait preuve n'a pas été reconnu. Pour cela, nous vous présentons à la fois nos plus profondes excuses et notre sincère admiration. »

« Nous, les Amérindiens, sommes des gens très patients – cela ne fait que cinquante ans ! », a réagi Sacheen Littlefeather avec humour. Aujourd'hui âgée de 75 ans, l'actrice poursuit dans un communiqué : « Nous devons garder notre sens de l’humour à ce sujet, tout le temps. C’est notre moyen de survie, a-t-elle ajouté. Cela fait chaud au cœur de voir à quel point tant de choses ont changé depuis que je n’ai pas accepté l’Oscar, il y a cinquante ans. » Rappelons que le célèbre discours de l'actrice est présenté dans la galerie de l'histoire des Oscars du musée de l'Académie.

Image (c) Capture d'écran Youtube

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur