CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 5 min

Oscars 2023 : la soirée en quelques savoureux tweets

  • Marie-Manon Poret
  • 2023-03-14

Comme chaque année, les Oscars nous ont offert leur lot de moments drôles, gênants, émouvants. On s'est promené sur Twitter pour vous résumer la soirée en quelques moments-clés.

LE SACRE D'EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE  

7. C'est le nombre de récompenses (Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario original) remportées par Everything Everywhere All at Once, petite bombe indé du décapant duo Dan Kwan/Daniel Scheinert, aussi surnommé les Daniel, qui repartent donc avec les bras bien chargés. Le film a permis à Jamie Lee Curtis de remporter le premier Oscar de sa carrière, celui la meilleure actrice dans un second rôle. De quoi lui inspirer un saut de joie digne du Cirque du soleil.  

Entretien avec Daniel Scheinert, co-réalisateur du jouissif « Everything Everywhere All At Once »

Lire l'article

Mais la queen de la soirée, c'est sans conteste Michelle Yeoh. L'actrice est la première femme d’origine asiatique à avoir reçu un Oscar, en 95 ans de cérémonie. Propulsée en 1997 pour son rôle de James Bond girl dans Demain ne meurt jamais, puis dans Mémoire d'une geisha (2005), avant de connaître un passage à vide à Hollywood, l’actrice brille dans le rôle d’Evelyn Wang, mère de famille qui se découvre des super-pouvoirs dans un multivers constitué de ses vies parallèles. 

La récompense lui a été remise par Halle Berry, première femme afro-américaine à avoir reçu un Oscar (en 2002, pour son rôle dans À l’ombre de la haine de Marc Forster). Reine sait reconnaître reine. 

« Michelle Yeoh a remporté la meilleure actrice pour son rôle dans "Everything, Everywhere All at Once". Cette victoire fait d'elle la première star asiatique à remporter le prix de la meilleure actrice en 95 ans »

Oscars 2023 : découvrez le palmarès

Lire l'article

L'acteur Ke Huy Quan (meilleur acteur dans un second rôle pour Everything Everywhere once at all) a également reçu son prix au cours de la même soirée. Il y campe avec subtilité le père de famille effacé de la famille Wang. Dans son discours, l’acteur est revenu sur son parcours, digne selon lui du rêve américain, puisqu’il l’a conduit d'un bateau de réfugiés à la plus belle des salles hollywoodiennes. Il remercie également ses parents pour tous les sacrifices qui lui ont permis d'arriver sur cette scène et recevoir ce prix.  

« Maman j'ai gagné un Oscar »

ENFIN UN OSCAR POUR BRENDAN FRASER 

Tel un phœnix, Brendan Fraser renaît enfin de ses cendres. Il a été sacré meilleur acteur pour le film The Whale, dans lequel il interprète Charlie, homme obèse en fin de vie. Un oscar bien mérité pour cet homme d’abord adulé puis oublié par Hollywood (après le succès du film La Momie en 1997, l’acteur s’est retiré des plateaux pendant plus de sept ans, suite à des problèmes de santé à une agression sexuelle) et à qui Darren Aronofksy (Black Swan, Requiem for a dream...) offre une résurrection sur grand écran.  

« The Whale » de Darren Aronofsky : plein la vue

Lire l'article

COLIN FARRELL, L'AMI DES ANIMAUX 

Une cérémonie pleine d’émotions et de surprises qui ne ferait pas autant parler d’elle sans sa dose d'âneries : Colin Farrell est venu avec son animal de compagnie, son âne et BFF dans Les Banshees, qui reparti bredouille de la cérémonie, et dans lequel il joue un homme simple d'esprit brouillé avec son ancien meilleur ami.  

« La JOIE PURE sur le visage de Colin Farrell quand ils ont sorti l'âne Jenny. »

POINT MODE  

Comme d'habitude la cérémonie a été l'occasion de découvrir les meilleurs outfits du tapis rouge. On pense notamment à la tenue de la chanteuse Tems, nommée dans la catégorie meilleure chanson originale pour le film Black Panther : Wakanda Forever , qui en a mis... plein la vue (petite pensée aux rangées derrière elle). 

« Tems critiquée pour sa tenue bloquant la vue aux Oscars 2023. »

LA BREVE INTERVIEW D'HUGH GRANT PAR ASHLEY GRAHAM 

Enfin, c'est sur ce même tapis rouge qu’a eu lieu un grand quiproquo : interrogé par la mannequin Ashley Graham qui voulait saisir à chaud son sentiment sur la fastueuse cérémonie, Hugh Grant a comparé les Oscars à l'univers de la haute bourgeoisie vaniteuse du roman Vanity Fair de William Makepeace Thackeray, paru en 1848. Une référence mal comprise – Ashley Graham pensait en effet que l’acteur britannique, star des grandes romcoms américaines des années 2000 connue pour son sens de l’ironie, parlait de l’after party traditionnelle couverte par le célèbre journal). On est désolés pour Ashley, mais on a envie de dire bravo à Hugh Grant, car il a pimenté cette cérémonie un peu trop guindée.  

« Meilleur moment aux Oscars 2023 : Hugh Grant fait ironiquement référence à un roman de William Makepeace Thackeray et la journaliste pense qu'il parle du magazine qui sponsorise l'after party»

Tweet d'origine : « Hugh Grant ne veut pas faire partie de cette merde stupide »

LE RETOUR EN FORCE DE JIMMY KIMMEL, UN AN APRES LA GIFLE DE WILL SMITH  

On se souvient tous de ce dérapage en live. L’an dernier, Will Smith, révolté par une plaisanterie douteuse de Chris Rock sur l’alopécie de sa femme Jada Pinkett Smith, avait giflé l’humoriste. L’événement est devenu viral sur le web, et a fait l’objet de pas mal de running gag de la part du présentateur Jimmy Kimmel cette année. « Si quelqu’un dans ce théâtre commet un acte de violence à un moment quelconque de ce spectacle, vous recevrez l’Oscar du meilleur acteur et serez autorisé à prononcer un discours de 19 minutes », a-t-il ironisé lors de la cérémonie. On peut dire qu'avec son sens de l'humour, lui non plus n'y est pas allé de main morte)  

« "Si quelqu'un dans ce théâtre commet un acte de violence à n'importe quel moment du spectacle, il recevra l'Oscar du meilleur acteur et sera autorisé à prononcer un discours de 19 minutes." plaisante l'animateur Jimmy Kimmel aux #Oscars »

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur