CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

“Je voudrais remercier l’inspecteur Columbo” : le discours parfait de Justine Triet aux NBR Awards

  • Enora Abry
  • 2024-01-12

Alors qu’elle recevait à nouveau un trophée pour “Anatomie d’une chute” (on commence à être habitués), la réalisatrice a tenu à rendre hommage à ses plus grandes inspirations : Martin Scorsese et Peter Falk (soit deux refs de reine).

Aux Etats-Unis, les prix pleuvent sur Anatomie d’une chute de Justine Triet. Après les Gotham, les BAFTA et les Golden Globes, la Palme d’or a reçu le National Board Award du meilleur film étranger ce 11 janvier. Lunettes vissées au nez, costard en tweed oversize et accent bien prononcé... La réalisatrice, toujours très inspirée, est montée sur scène pour délivrer un savoureux discours de remerciements, capturé par le rédacteur en chef du site américain Next Best Picture, Matt Neglia.

Justine Triet et Arthur Harari : « Dans un procès, on "délire" beaucoup de choses »

Lire l'entretien

“J’ai construit une grande part de mon amour pour le cinéma avec des films américains ”, explique-t-elle, avant de s’adresser directement à l’une de ses plus grandes inspirations, le grand Martin Scorsese, présent dans la salle pour Killers of the Flower Moon. “Je voudrais parler de New York New York [film de Scorsese sorti en 1977 ,sur un couple de musiciens Jazz dans l’Amérique de l’après guerre, ndlr]. Quand je l’ai vu à l’adolescence, je croyais qu’il s’agissait du portrait d’un artiste. Mais, en le revoyant 25 ans plus tard, j’ai réalisé que le film portait sur deux artistes qui essaient de s’aimer et de vivre ensemble.”

Golden Globes : « Anatomie d’une chute » de Justine Triet triomphe, encore !

Lire l'article

Cette description du film est évidemment un clin d'œil au pitch d’Anatomie d’une chute, dans lequel un couple d’écrivains se déchire car chacun tente d’imposer son mode de vie à l’autre. L'occasion pour Justine Triet de citer avec malice Oscar Wilde : “Être en couple, c’est ne faire qu’un. Oui, mais lequel ?”

🕵️ UN HOMMAGE À L'INENARRABLE COLUMBO (ET SA VF)

Oscar Wilde, Martin Scorsese... Au-delà de ces refs aussi classes que classiques, la cinéaste a fini par en lâcher une autre, beaucoup moins attendue. “Je dois vraiment remercier Peter Falk, notre inspecteur Columbo [l'acteur a incarné ce mythique personnage de la fin des années 1960 au début des années 2000, ndlr], et surtout sa VF, Serge Sauvion, qui ne disait pas Los Angeles mais "Lausse Ange-e-lèsse". Car si j’ai un penchant pour les histoires de crime, cela vient certainement de là.”

"No problem for me" : Justine Triet revient sur l'affaire des Oscars

Lire l'article

Avant de descendre de l’estrade, elle s'adresse à ceux qui souhaiteraient absolument résoudre le crime d’Anatomie d’une chute (soit 100% des spectateurs ayant vu le film). “Si vous vous demandez si Sandra [le personnage principal du film, incarné par Sandra Hüller, ndlr] a tué son mari ou non, j’ai un conseil : regardez le chien. C’est un animal, il a de l’instinct, peut-être qu’il sait. Il sera bientôt aux US pour la promotion - je vous jure que c’est vrai !- et il pourra répondre à toutes vos questions.” Une interview de Snoop (de son vrai nom Messi, lauréat de la Palme Dog à Cannes) par des journalistes américains est peut-être imminente…

« Anatomie d’une chute » : tous nos articles sur la Palme d’or

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur