Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

La rédac à la Mostra de Venise 2021

  • Juliette Reitzer et Timé Zoppé
  • 2021-09-01

La 78e édition du festival international du film de Venise s’ouvre aujourd’hui et la rédac de TROISCOULEURS est en route pour couvrir une sélection particulièrement alléchante cette année : Pedro Almodovar, Jane Campion, Paul Schrader, Dune de Denis Villeneuve, Kristen Stewart en Lady Di, ou encore Virginie Efira dans l’univers surréaliste d’Antoine Barraud.

Gâtés sont les cinéphiles : moins de deux mois après le festival de Cannes, exceptionnellement déplacé en juillet à cause du Covid, c’est celui de Venise qui s’ouvre en grande pompe avec le nouveau film très attendu de Pedro Almodovar, Madres Paralelas - sur les destins croisés de deux femmes ayant accouché le même jour, avec Penelope Cruz et Milena Smit. Une ouverture prestigieuse qui reflète bien la qualité de cette 78e sélection, pleine de beau monde après presque 2 ans de disette cinématographique – on vous parlait ici des films qu’on y attend le plus.

En outre, contrairement à celui de Cannes, le festival de Venise accepte dans ses rangs les « films de plateformes » : ainsi en est-il du nouveau film de Jane Campion, The Power of the Dog (avec Benedict Cumberbatch et notre bien-aimée Kirsten Dunst), présenté en compétition, qui sortira le 1er décembre sur Netflix sans passer par la case cinéma.

Côté poids lourd, le festival a raflé la première mondiale du blockbuster SF Dune, nouvelle tentative d’adaptation du classique de Frank Herbert, cette fois par le doué par Denis Villeneuve (Blade Runner 2049, Premier Contact).

Timothée Chalamet compare « Dune » à « Harry Potter »

Lire l'article

On attend aussi beaucoup de Paul Schrader, qui nous avait ébloui avec son thriller écolo passé inaperçu Sur le chemin de la rédemption (2017) : le cinéaste de 75 ans, scénariste mythique de Scorsese, De Palma ou Spielbergprésente en compétition un film sur un ancien militaire devenu accro au poker, The Card Counter, avec le doué Oscar Isaacqu’on retrouvera aussi à Venise, aux côtés de Jessica Chastain, dans la série en 5 épisodes adaptée d’Ingmar Bergman, Scenes from a Marriage.

L’univers musical de Paul Schrader

Lire l'article

L’idole Kristen Stewart porte aussi sur ses petites mais solides épaules de grosses attentes, puisqu’elle campe la princesse Diana dans Spencer de Pablo Larrain (qui nous avait déjà ravi avec Jackie, son biopic de Jackie Kennedy avec Natalie Portman). Une autre actrice qu’on aime, Virginie Efira, aura la tâche ardue : dans Madeleine Collins, du délirant Antoine Barraud (on fait partie des fervents fans de son film Le Dos Rouge), elle est une femme prise au piège de sa double vie entre la Suisse et la France.

Vous pourrez retrouver toutes nos critiques de ces films, et d’autres encore, sur notre site tout au long de l’édition.

Pour vivre le festival au plus près, n’hésitez pas à nous suivre ici : @JulietteReitzer et @TimeZoppe mais aussi sur l’Instagram et le twitter de la rédac’.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur