CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • PETIT ÉCRAN
  • Article
  • 2 min

À voir sur mk2 Curiosity : « L'Iceberg », une comédie burlesque totalement givrée

  • Hugues Porquier
  • 2024-02-01

Pour la sortie en salles de « L’Étoile filante » le nouveau film de Fiona Abel et Dominique Gordon, découvrez gratuitement pendant 7 jours le premier long métrage du joyeux duo belgo-canadien. Cette ode à la liberté, teintée de burlesque et de poésie, va vous faire chavirer de bonheur !

mk2 Curiosity

Découvrez la plateforme gratuite et cinéphile de mk2

Après avoir parcouru les planches des théâtres du monde entier, le duo belgo-canadien Fiona Gordon et Dominique Abel se tournent en 1994 vers la réalisation de courts métrages. Pour L’Iceberg, leur premier long, ils s’associent à Bruno Romy et se font scénaristes, réalisateurs, coproducteurs et acteurs. Une polyvalence qui leur permet une liberté artistique totale. 

Comme sur une scène de théâtre, le cadre de L’Iceberg est presque entièrement fixe. Les mouvements de Fiona, gérante de fast-food qui plaque tout du jour au lendemain pour rejoindre l’Arctique, et de son mari Paul, bureaucrate mollasson qui va tout tenter pour la récupérer, deviennent alors les seuls métronomes de ce récit d’évasion poétique. Ces mouvements minutieusement pensés et merveilleusement exécutés donnent naissance à des situations invraisemblables qui rappellent les films de Buster Keaton ou Jacques Tati. Pour accentuer ces effets comiques, les cinéastes n’hésitent pas à laisser tourner la caméra quelques secondes de plus, s’éloignant du réel pour créer ces effets de répétition terriblement efficaces à l’image. 

« L’Étoile filante » : un thriller euphorique signé Dominique Abel et Fiona Gordon

Lire la critique

Paul incarne le citadin modèle. Un individu quasiment muet, plongé dans une routine abrutissante. Dans une séquence de réveil chaotique, il enfile un slip gigantesque en guise de t-shirt, et son marcel se mue en pantalon. Il faut attendre l’arrivée de Fiona dans un petit village normand pour que la parole renaisse. Un espace où l’on peut enfin apercevoir la mer, seule capable de faire vaciller le cadre. La caméra se laisse alors emporter par de magnifiques travelings tremblants sur la nage de Fiona, dont l’esprit semble enfin libéré.  

Au programme également : Pour rendre hommage à l’une des figures majeures du cinéma d’auteur asiatique, on vous offre Cheerful Wind (1982), le deuxième long métrage d’Hou Hsiao-hsien, contraint d’arrêter le cinéma. Plongez également dans notre collection La belle bleue voit rouge, composée de films sur la puissance dévastatrice, mais aussi la beauté, de Dame nature. De Sans toit ni loi (1985) d’Agnès Varda, aux Naufragés de l’île de la Tortue (1976) de Jacques Rozier en passant par Antarctica (1983) de Koreyoshi Kurahara, rien ni personne ne sera épargné. Savourez aussi gratuitement Histoire d’un péché (1975) du cinéaste Walerian Borowczyk, sur la descente aux enfers de la jeune Ewa. Une porte d’entrée idéale dans l’oeuvre énigmatique du cinéaste polonais.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur