Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 5 min

On en sait plus sur « C'mon C'mon », le nouveau film de Mike Mills

  • Trois Couleurs
  • 2021-08-20

Joaquin Phoenix y interprète un journaliste, parti avec son neveu sur les routes d’Amérique pour faire un reportage

En trois films, qui flirtaient avec la mélancolie des récits de Richard Linklater, Mike Mills s'est imposé comme un habile observateur de la jeunesse et des relations intergénérationnelles. Dans Thumbsucker (2005), il filmait avec empathie et humour les doutes d'un jeune garçon qui suçait encore son pouce; dans Beginners (2011), un adulescent qui affrontait la mort de son père, tandis que l'autobiographique 20th Century Women (2017) rendait hommage aux trois femmes qui l'ont élevé à la fin des années 1970.

"20th Century Women" de Mike Mills

Lire la critique

Autant dire qu'on guettait de près des détails sur son nouveau projet intitulé C'mon C'mon, produit par A24, qui sera présenté au New York Film Festival (du 24 septembre au 10 octobre). Grâce à un communiqué de ce dernier, on connaît désormais les contours de cette chronique à la fois intime et sociale : "Mike Mills revient avec un nouveau portrait chaleureux, perspicace et enthousiasmant de la vie familiale américaine. Joaquin Phoenix joue le rôle de Johnny, un journaliste radio au grand cœur qui s'est lancé dans un projet ambitieux : il parcourt les États-Unis pour interroger des enfants sur l'avenir incertain de notre monde. Sa sœur, Viv (Gaby Hoffmann), lui demande de garder son fils de 8 ans, Jesse (Woody Norman), pendant qu'elle s'occupe du père de l'enfant, qui souffre de problèmes de santé mentale. Après avoir accepté, Johnny se rapproche de son neveu d'une manière inattendue, et finit par emmener Jesse avec lui dans un voyage de Los Angeles à New York, puis à la Nouvelle-Orléans."

Un sous-texte social, l’Amérique contemporaine photographiée à travers les yeux d’un duo lié par un drame et une quête commune… Comme à son habitude, Mike Mills promet de livrer un drame doux-amer, qui entrelace les traumatismes personnels et l'héritage historique d'un pays - et on a hâte, après l'exubérant Joker, de retrouver Joaquin Phoenix dans un registre confidentiel qu'il manie très bien.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur