Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Matthieu Longatte, quel cinéphile es-tu ?

  • Juliette Reitzer
  • 2022-02-07

Créateur en 2014 de la chaîne YouTube « Bonjour tristesse », dans laquelle il poussait de savoureux coups de gueule politiques, Matthieu Longatte passe l’actu française au crible dans un seul-en-scène énervé et sort la saison 2 de sa série « Narvalo », qui met en scène les galères réelles vécues par ses potes. Questionnaire cinéphile.

Peux-tu citer 3 films qui ont nourri ton militantisme ?

Fight Club pour son côté anti-société de consommation et pour l’idée d’apprendre à se connaître soi-même, notamment via un parcours sacrificiel, pour mieux appréhender le monde. The Kid est certainement le premier film à m’avoir fait comprendre qu’enfreindre la loi peut parfois aider à être quelqu’un de plus juste et de plus noble. Il raconte aussi l’engagement du cœur, par amour, qui est une forme de militantisme intime. Et American History X, qui m’a traumatisé sur le racisme.

Matthieu Longatte : « J’aime bien l’idée de faire passer un truc profond avec un minimum de mots »

Lire l'interview

Les 3 films qui racontent le mieux la jeunesse, selon toi.

Heis (Chroniques), un long métrage d’Anaïs Volpé, qui raconte à merveille certaines problématiques de notre jeunesse actuelle. C’est un chef-d’œuvre de film guérilla que je conseille à tous. La Haine raconte très bien, je trouve, la jeunesse banlieusarde, le quartier, les potes, l’ennui, le quartier… Et Paris, aussi attirant qu’excluant. Into the Wild, qui raconte l’abysse que représente la construction de son identité ; et même si cette quête de sens peut s’opérer toute la vie, je l’associe beaucoup à la vingtaine.

« La Haine » de Mathieu Kassovitz fête ses 25 ans

Lire l'article

Les 3 galères vues au cinéma qui t’ont le plus fait marrer.

Les Trois Frères, pour moi, c’est une référence absolue de galères qui font rire ; Les Inconnus sont des icônes de rigolade de ma jeunesse. Le Dîner de cons est incroyable aussi, tenir aussi longtemps et de manière aussi efficace une narration alors qu’elle repose juste sur une galère aussi simple qu’un con qui débarque chez soi, c’est magnifique. Et Un air de famille, je crois que c’est ma comédie française préférée, alors je la cite.

Quel film aimes-tu tellement que tu l’as vu 3 fois ou plus ?

Le Parrain, bien entendu : une fois par an minimum, c’est le calibre qu’il me faut (c’est Scarface, ça, je sais).

Quel acteur ou actrice te faisait fantasmer à 13 ans ? 

À part Milla Jovovich dans Le Cinquième Élément quand j’avais 8 ans, je n’ai pas vraiment fantasmé sur des actrices. Mais, bon, de tête comme ça, je dirais qu’à 13 ans mon actrice préférée devait être Salma Hayek.

État des gueux, tous les vendredis à 21 h 30 au République

Narvalo, saison 2, sur Canal+

Image © Alex Pixelle/CANAL+

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur