Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • Critique
  • News
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2022-06-22

En salles dès le 22 juin : un biopic ardent sur le King, une comédie avec Rebecca Marder et Félix Moati, une histoire d'amour portée par un androïde, et bien d'autres surprises.

LES COUPS DE COEUR DE LA RÉDAC

Pour chalouper à la manière du King → Elvis de Baz Luhrmann

En retraçant la carrière d’Elvis Presley (Austin Butler) sous l’angle de la relation professionnelle mouvementée entre le chanteur et son diabolique imprésario le colonel Parker (Tom Hanks) Baz Luhrmann réussit un biopic musical flamboyant. Sous une esthétique glamour, il décortique les excès et désillusions de l'Amérique, incarnés par l'icône du rock'n'roll.

« Elvis » de Baz Luhrmann : exaltant biopic politico-musical

Lire la critique

Pour faire de la socio de façon ludique → Les Goûts et les couleurs de Michel Leclerc

Avec cette comédie mélancolique qui suit les galères d’une jeune chanteuse (Rebecca Marder) tentant de sortir un album enregistré avec son idole disparue Daredjane (Judith Chemla), Michel Leclerc jette un regard politique inspiré sur la question de l’héritage culturel et de ce que l’on en fait.

« Les Goûts et les couleurs » de Michel Leclerc : la musique en partage

Lire la critique

Pour découvrir une comédie d'entreprise jouissive → El buen patrón de Fernando León de Aranoa

Pour avoir une chance de gagner le prestigieux prix pour lequel il est en lice, Juan Blanco doit maintenir l’ordre dans son entreprise familiale de fabrication de balances, et s’incruste dans la vie de ses employés... Construite et mise en scène comme un thriller, cette comédie fait monter la tension crescendo, avec, au centre, un Javier Bardem en grande forme.

« El buen patrón » de Fernando León de Aranoa : ma petite entreprise

Lire la critique

Pour changer des romcoms classiques → I'm Your Man de Maria Schrader

Une brillante scientifique accepte de vivre pendant trois semaines avec un robot à l’apparence humaine parfaite, spécialement programmé pour elle. Mais Alma est une célibataire endurcie, et Tom, un androïde vieux jeu… Et si l’homme idéal était un robot calibré suivant nos désirs ? À l’image de son pitch, un film à la fois séduisant et programmatique, relecture féministe et techno du thème boy meets girls.

« I'm Your Man » de Maria Schrader : androïde, mon amour

Lire la critique

EN SALLES ÉGALEMENT

Les Travaux et les Jours part. I, II & III d’Anders Edström et C. W. Winter

Portrait d’une agricultrice dans la campagne de Kyōto, ce film en trois parties, de plus de huit heures au total, prend une ampleur existentielle dans son rapport au temps.

Image (c) Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Kane Skennar

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur