Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • Article
  • 3 min

FLASHBACK : « Le Père Noël est une ordure » de Jean-Marie Poiré fête ses 40 ans

  • Damien Leblanc
  • 2022-08-22

Sortie il y a déjà quarante ans, la comédie noire de Jean-Marie Poiré a dû attendre un certain temps avant d’être appréciée à sa juste valeur et d’entrer au panthéon de l’humour français.

Adapté de la pièce de théâtre créée en 1979 par la troupe du Splendid, Le Père Noël est une ordure sort au cinéma le 25 août 1982, mais l’accueil n’est pas des plus chaleureux. En raison du titre jugé choquant, la R.A.T.P. refuse par exemple de louer ses espaces publicitaires. Au final, le film fait 1,5 million d’entrées, soit moins que Les Bronzés quatre ans plus tôt. « La troupe du Splendid a un humour très noir, et la pièce n’a pas été pensée pour être un succès populaire », avance Hugo Alexandre, cocréateur de la chaîne YouTube Calmos qui analyse moult comédies françaises.

FLASHBACK : « E. T. L’extra-terrestre » fête ses 40 ans

Lire l'article

Se déroulant un soir de Noël à la permanence téléphonique de l’association S.O.S. Détresse Amitié, le film voit les bénévoles Pierre (Thierry Lhermitte) et Thérèse (Anémone) recevoir les visites imprévues du travesti Katia (Christian Clavier), de la femme battue Josette (Marie-Anne Chazel) et de son compagnon, Félix (Gérard Jugnot), habillé en Père Noël, tandis que la présidente de l’association (Josiane Balasko) reste coincée dans l’ascenseur. « Ces personnages ont un petit grain et ne sont pas immédiatement attachants. Mais chaque protagoniste est écrit par son interprète, qui y apporte sa propre subjectivité. Clavier, notamment, rend le rôle de Katia touchant, il y a de la tendresse derrière la caricature. »

FLASHBACK : « Didier » d'Alain Chabat fête ses 25 ans

Lire l'article

Au fil des ans et des diffusions télévisées, le film de Jean-Marie Poiré est devenu culte. « Il a mieux vieilli que des comédies de 1982 qui avaient fait plus d’entrées, comme Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, car il n’est pas ancré dans une époque déterminée. Ce Noël pourrait se passer aujourd’hui, et les thèmes restent universels : la confrontation des milieux sociaux, ou la façon dont les bons sentiments se révèlent moins vertueux quand ils se frottent à la pratique. » Féru de discours humanistes avant de s’avérer détestable, l’hilarant personnage de Thierry Lhermitte paraît en effet indémodable.

Illustration : Sun Bai pour TROISCOULEURS

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur