CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • La Galerie d'Ardee
  • Article
  • 3 min

La Galerie d’Ardee #4 : à la découverte de Calixte, Hemma Lange, Ibkki et Basile Bertrand

  • Ardelène Nguimbi
  • 2021-09-20

Deux fois par mois, Ardee rassemble ici une sélection d’objets, lieux, œuvres et évènements entrepris par de jeunes créatifs français. Une ode à la prochaine génération artistique, digguée avec amour.

1. Grace Jones, 2020, par Calixte

Illustratrice et graphiste, Calixte représente le monde qui l’entoure, sans filtre tel un reportage. Elle est largement inspirée par la bande-dessinée, celles de Marguerite Abouet ou encore Clément Oubrerie, Aya de Yopougon ainsi que par le cinéma notamment Swimming Pool de François Ozon et Fish Tank de Andrea Arnold. J’ai choisi de partager avec vous une illustration extraite de sa mini-BD consacrée à l'histoire de Grace Jones, star iconique qui a marqué les années 80 par sa personnalité excentrique, son mélange des genres et sa liberté, que je vous laisse découvrir sur son compte Instagram.

Son Instagram : @calyfornie

2. Djura 4, 2020 par Ibkki

Il n’existe que 5 exemplaires de cet objet. Une œuvre d'art presque unique, fabriquée à la main dans la région de Djurdjura en Algérie. Les œuvres d'Ibbki (studio imaginé par deux amis voyageurs, qui sont basés à Paris mais puisent leur inspiration dans la culture nord-africaine, et plus précisément le foyer culturel de Numidie, ancien territoire du peuple Berbère) sont réalisées avec le savoir-faire d’artisans locaux, dans les paysages sinueux de Kabylie.

J’ai découvert leurs œuvres il y a quelques jours, à l’exposition « Bonne Arrivée », organisée par le collectif Les Oiseaux Migrateurs  au Musée des Arts Décoratifs, qui attire notre regard sur les arts africains – j’espère que vous avez eu l’occasion de la voir, car elle est très enrichissante.

Son Instagram : @ibkki_paris

3. Mini Kin, 2020, par Hemma Lange

From Marseille with love.

Hemma est créatrice et styliste en « upcycling », une pratique issue de l’économie circulaire qui revalorise les objets et produits usagés.  Elle est également visuel merchandiser (étalagiste)/scénographe et s'inspire de la nature, des voyages, et des gens en général. Ce qu'elle préfère dans la création, c’est avoir carte blanche, laisser parler son imagination et amener son univers coloré et vintage sur les projets.  Son « Mini Kin » est un petit sac réalisé avec des chutes d'anciens Levis – un joyeux patchwork de différentes toiles de jeans en coton bleu, avec des jeux autour du délavage, une réintégration des poches arrière et des ceintures avec passants en guise de anse. Un sac petit mais assez fonctionnel, conçu pour être porté au quotidien et s’adapter à vos looks grâce à 4 réglages de anses possibles.

100% upcyclé, 100% made in France.

Son Instagram : @hemmalange

4. Norashen, Erevan, Arménie, 2018 par Basile Bertrand

« J’ai grandi en banlieue jusqu’à mes 18 ans, ces espaces sont, je pense, importants à documenter. » Cette citation, issue de son interview pour Fisheye Magazine, résume assez bien le mindset de Basile, photographe de 24 ans étudiant aux Arts décoratifs fasciné par l’urbain et sa population.
Un globe-trotter qui immortalise aussi bien les rues de Buenos Aires, celles d’Erevan (capitale arménienne) ou de la banlieue parisienne en passant par Pantin dans le 93 ou encore Ivry-sur-seine dans le 94 à travers des clichés à la fois bruts, naturels et chaleureux.

Son Instagram : @basilebrtrnd

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur