CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Cannes 2021
  • Article
  • 3 min

"Julie en 12 chapitres" de Joachim Trier : ce qu'en pensent les critiques sur Twitter

  • Trois Couleurs
  • 2021-07-09

Pour beaucoup, Joachim Trier a réussi une comédie existentielle revigorante, délicieusement névrosée, sur une trentenaire indécise.

Après Oslo, 31 août (présenté en 2011 à Un Certain regard), sur un jeune toxico sorti de cure dont on accompagnait l’errance le temps d’une journée, le réalisateur norvégien repose sa caméra à Oslo. Dans Julie en 12 chapitres, il fait le portrait en douze moments d'une trentenaire indécise (Renate Reinsve), prise entre son amour pour un photographe plus âgé (Anders Danielsen) et un flirt avec un jeune serveur (Herbert Nordrum).

D'après nos critiques, Julie en 12 chapitres est un portrait doux-amer, légèrement cruel, d'une jeune femme contemporaine, et questionne subtilement le désir de maternité, la fidélité, la fluctuation des sentiments. Malgré quelques petites maladresses soulevées par-ci par-là, Twitter est, une fois n'est pas coutume, unanime : Joachim Trier a réussi une comédie existentielle revigorante, délicieusement névrosée.

L'AVIS DE LA REDAC' DE TROIS COULEURS

Joachim Trier a posté une photo du tournage de son prochain film

Lire l'article

Image : Copyright Oslo Pictures

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur