CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

En préparation : Un documentaire sur le cinéaste québécois Jean-Marc Vallée

  • Trois Couleurs
  • 2022-06-17

Disparu brutalement à l’âge de 58 ans en 2021, le réalisateur québécois de « C.R.A.Z.Y » et « Dallas Buyers Club », également co-créateur de la série Big Little Lies, fera l’objet d’un documentaire en forme d’hommage signé Marie-Julie Dallaire.

Jean-Marc Vallée est l’auteur d’un film générationnel (C.R.A.Z.Y, 2005), d’un film engagé sur l’histoire du VIH-sida (Dallas Buyers Club, 2013), et d’une série-phénomène féministe (Big Littles Lies, 2017-2019 sur HBO). Mais sa trajectoire de réalisateur québécois adoré par Hollywood s’est stoppée net à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire en décembre 2021.

La société Item 7, qui produisait Jean-Marc Vallée, annonce la mise en route d’un documentaire consacré au cinéaste, intitulé Cut Print Thank Good Bye, qui sera réalisé par Marie-Julie Dallaire (Notre Père, Un Cri au bonheur…) Concernant ce projet, la réalisatrice québécoise a déclaré dans un communiqué : « Jean-Marc et moi sommes devenus amis à la sortie de C.R.A.Z.Y. Sa disparition soudaine me laisse sans mots. Je ressens aujourd’hui le besoin de lui exprimer avec force tout mon amour et ma gratitude. »

Pour rappel, Jean-Marc Vallée a débuté sa carrière en réalisant des clips, avant de se distinguer au Québec dès son premier long métrage, le thriller Black List (1995), qui avait reçu neuf nominations aux Genie Awards, l’équivalent local des Césars. En France, il perce plutôt avec C.R.A.Z.Y, qui dépeint une relation compliquée entre un père et son fils gay. Un grand retentissement critique et un carton au box-office québécois, qui lui attire les faveurs d’Hollywood.

Dans Dallas Buyers Club, il raconte la lutte des clubs de séropositifs qui se formèrent dans les années 1980 afin de se fournir en antirétroviraux, au moment où les laboratoires ou les autorités bloquaient l’administration des traitements. Le film permettra à Matthew McConaughey de recevoir l’Oscar du meilleur acteur. Ce succès, Jean-Marc Vallée l’obtient aussi lorsqu’il travaille pour la télévision – en 2017 il remporte l’Emmy Award de la meilleure réalisation pour Big Little Lies, portée par Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Nicole Kidman et Laura Dern, sur des mères de famille dont le quotidien est bousculé par un meurtre. Vallée réitère cette expérience télévisuelle avec son dernier projet, la mini-série Sharp Objects (2018).

« Pourquoi faire un film sur Jean-Marc Vallée ? Parce qu’on ne doit pas oublier qu’on doit rêver, aimer, partager » a déclaré à Hollywood Reporter Yves Bélanger, chef op sur Dallas Buyers Club ou Big Little Lies, également associé au projet de documentaire.

Image Copyright 20th Century Fox

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur