CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Inside Cannes : la Croisette des journalistes vu de Twitter

  • Trois Couleurs
  • 2022-05-25

Deuxième volet de notre rubrique consacrée à la vie cannoise, vue depuis les réseaux sociaux - et de notre bureau parisien. A J-3 du palmarès, on sent les troupes légèrement fatiguées - en témoigne des jeux de mots un peu douteux et des mèmes mémorables.

Écrire dans le noir, c’est toute une histoire. Alors que les critiques s’empressent de rédiger leurs papiers dès la sortie des salles obscures, Marie Sauvion, journaliste et rédactrice en chef adjointe cinéma à Télérama se métamorphose peu à peu en médecin. Ses mots annotés dans un petit carnet au cours de la séance fusionnent entre eux jusqu’à devenir un amas de boucles et d’ondulations indéchiffrable. Heureusement, les images, elles, restent bien en tête !

CANNES 2022 · « Nos Frangins » de Rachid Bouchareb : poignant retour vers l’injustice d’État

Lire l'article

La reine ultime du cinéma français, Isabelle Huppert, a réalisé une montée de marches remarquée lors de la première du film Les Amandiers de Valeria Bruni-Tedeschi. Vêtue en vert électrisant de la tête au pied, elle était habillée par la Maison Balenciaga et portait une paire de pantaleggings à bottes, devenue une des pièces phares de la marque. Si certains la comparent au pendant français du personnage She-Hulk de l’univers Marvel, d’autres, comme le journaliste Marc Gaudin (Technikart) sauvegardent l’image pour en faire un fond d’écran.

CANNES 2022 · Guillermo Del Toro au colloque des cinéastes : « L’adversité, c’est bon pour un film »

Lire l'article

Lassé des redondances dénichées dans les articles de nos très chers collègues critiques qui courent présentement sur la Croisette, le libraire et ancien rédacteur ciné Cyrille Falisse leur adresse un message. Cela va s’en dire, il y en a des « claques » et des films « coup de poing » projetés au Festival de Cannes. Néanmoins, si les journalistes pouvaient faire preuve d’un poil d’imagination en plus, on se retrouverait avec des films « mandales », « bourre-pif », ou « torgnole », pas mal non ?

Mais la star de Cannes cette année, c'est définitivement la billetterie - ou plutôt ses caprices. Obtenir des places pour voir un film est devenu pire que les Hunger Games.

À force de faire poireauter nos journalistes, certains improvisent des jeux de mot pour patienter dans les files d'attente - pour le meilleur comme pour le pire. En témoigne ce tweet de Joachim Lepastier, très inspiré par Hi-Han de Jerzy Skolimowski, trip punk et animiste sur un âne à l'esprit aventureux. On réclame la Dog Palme pour l'animal.

Et le prix du mème de la semaine revient au journaliste de Libération Leo Soesanto, auteur d'un petit chef-d'oeuvre des Internets qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas : plus le festival avance, plus les critiques cannois mutent en morts-vivants.

PS : La queen Afida Turner est à Cannes. Si vous la croisez, merci de contacter la rédac' dans les plus brefs délais, car on est fans d'elle.

Le Festival de Cannes se tient cette année du 17 au 28 mai 2022. Tous nos articles sur l’événement sont à suivre ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur