CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 3 min

Le guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2021-10-18

Cette semaine, le musicien électro Para One nous partage ses secrets de famille dans un docu planant, on visite l'Ouest américain avec la baroudeuse Kelly Reichardt, on s'immisce dans les dessous de l'industrie porno et on redécouvre Balzac au prisme du regard incisif de Xavier Giannoli.

Spectre. Sanity, Madness & the Family de Para One

À partir des énigmes qui entourent sa propre histoire familiale, le musicien electro Para One réalise un premier long métrage obsédant en forme d’enquête intime tentaculaire. À travers un montage poétique brouillant le réel et la fiction, le cinéaste s’imagine un alter ego, Jean, qui reçoit de mystérieux enregistrements audio de ses parents avant de découvrir un secret bouleversant sur son père, au rythme des sons de l’Extrême-Orient.

Para One : « Je viens de la musique électronique, qui clairement entretient un rapport à la transe »

Lire l'interview

First Cow de Kelly Reichardt

Situé dans une luxuriante forêt de l’Oregon, en 1820, le nouveau film de la baroudeuse Kelly Reichardt suit deux amis, le cuisinier Cookie et l’aventurier King-Lu, qui volent du lait à la source pour confectionner et vendre des beignets aux trappeurs bourrus du coin. Par Skype depuis New-York, la réalisatrice nous a parlé de ce vibrant poème élégiaque qui redessine la conquête de l’Ouest et la masculinité.

Kelly Reichardt : « On est passé d’un monde de canoës à un monde de porte-conteneurs »

Lire l'interview

Pleasure de Ninja Thyberg

Arrivée de Suède telle une tornade, Bella, 20 ans, pose ses valises à Los Angeles. Sous le soleil californien, elle démarre les auditions avec une idée en tête : devenir une star du porno. Captivant, pédago et pas manichéen, ce premier long frontal décortique les dérives mais aussi les ressources de cette industrie fantasmée.

« Pleasure » : dans les coulisses de l'industrie du porno

Lire la critique

La jeune fille et l'araignée de Ramon et Silvan Zürcher

Lisa quitte l’appartement qu’elle partageait avec Markus et Mara. Cette dernière, qui est aussi l’héroïne du film, semble en vouloir à la déserteuse, sans qu’on sache très bien de quelle nature est sa relation avec Lisa, amicale ou amoureuse... Prenant pour prétexte de la fin d’une colocation de récents trentenaires, ce huis clos chorégraphie une fascinante tragicomédie minimaliste.

"La jeune fille et l'araignée" : déclaration d'indépendance

Lire la critique

Illusions perdues de Xavier Giannoli

En adaptant le célèbre roman d’Honoré de Balzac, sur un jeune poète animé de grandes espérances (Benjamin Voisin) qui découvre la collusion entre la presse, le monde politique et la finance, Xavier Giannoli souligne la modernité de ce récit situé au XIXe siècle, miroir cynique de notre époque. Au casting de ce film qui rappelle les grands récits de gangsters : Vincent Lacoste, Xavier Dolan ou Jean-François Stévenin.

"Illusions perdues" : euphorie balzacienne

Lire la critique

Les Héroïques de Maxime Roy

Pour son premier long, Maxime Roy signe le portrait brut et tendre d’un ex-toxico au look d'anar, bataillant contre ses démons, et incarné avechumour par François Créton. Tout en suivant le trajet cabossé de ce touchant motard en quête de lumière, il pointe plus largement les difficultés rencontrées par les personnes marginalisées.

« Les Héroïques » : les démons d'un ex-toxico

Lire la critique

A la vie d'Aude Pépin

Pour son premier long métrage, Aude Pépin signe le portrait fabuleux d’une sage-femme proche de la retraite. Filmant ses soins pratiqués post-partum (après l’accouchement) et ses conversations plus intimes sur son avortement clandestin, la réalisatrice novice trouve la bonne distance avec cette personnalité fièrement engagée et résolument moderne.

« À la vie » : portrait d'une sage-femme féministe

Lire la critique

EN SALLES ÉGALEMENT

Le peuple loup de Tomm Moore et Ross Stewart

Ce mois ci, c'est Célestin, 7 ans, qui revient pour nous sur « Le Peuple Loup » de Tomm Moore et Russell Stewart, ode vibrante à la nature et à la tolérance.

Le peuple loup : la critique de Célestin, 7 ans

Lire l'article

Le Milieu de l’horizon de Delphine Lehericey

En 1976, dans une campagne écrasée de chaleur, la vie d’un ado bascule : son père, paysan, ploie sous les dettes, et le cœur de sa mère (Laetitia Casta) s’envole vers une femme (Clémence Poésy).

Nouvelle Donne de Joachim Trier

Erick et Philipp sont deux jeunes écrivains : l’un perce, l’autre pas… Le premier long métrage de Joachim Trier, sorti en 2008, déjà portrait sensible de la jeunesse d’Oslo.

Oups ! J’ai encore raté l’arche… de Toby Genkel et Sean McCormack

Deux petites créatures vivant sur l’arche de Noé sont propulsées par-dessus bord… Leur instinct de survie est mis à rude épreuve dans cette suite d’Oups ! J’ai raté l’arche… (2015).

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur