CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 3 min

« À la vie » : portrait d'une sage-femme féministe

  • Éléonore Houée
  • 2021-10-18

Pour son premier long métrage, Aude Pépin signe le portrait fabuleux d’une sage-femme proche de la retraite. Qu’elle la filme auprès de ses patientes ou dans sa vie personnelle, la réalisatrice paraît ne jamais vouloir la quitter, comme happée par sa combativité hors norme.

Dans À la vie, Aude Pépin, qui avant de réaliser ce documentaire a été journaliste pour Canal+ ou France 5, fait de Chantal Birman, sage-femme depuis près de cinquante ans, sa première héroïne de cinéma. Filmant ses soins pratiqués post-partum (après l’accouchement) et ses conversations plus intimes sur son avortement clandestin, la réalisatrice novice trouve la bonne distance avec cette personnalité fièrement engagée et résolument moderne. Peu attentive à cette admiration, Chantal Birman ne s’adresse jamais à la caméra, qui la filme pourtant en gros plan, n’y prête presque pas attention tant elle semble pleinement investie dans son métier et son activisme.

Vu à Venise : « L’événement », un film puissant sur l’avortement dans la France des années 60

Lire la critique

« Je pourrais mourir pour l’avortement », affirme-t-elle à l’une de ses proches, déclaration qu’elle réitère devant une classe d’étudiantes en maïeutique. Le plus frappant reste toutefois ces images de femmes en pleurs, captées par une photographie caressante et bienveillante, et les paroles chargées de réconfort de la sage-femme. Retardant ses adieux avec Chantal Birman, Aude Pépin accouche d’un film plein d’affection et au regard aussi tendre que celui des nourrissons sur leur maman.

À la vie d’Aude Pépin, Tandem (1 h 18), sortie le 20 octobre

Image (c) Copyright Tandem

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur